Trois «f*ck» en trois minutes : le discours (trop) fleuri de Madonna à la Women's March (VIDEO)

Trois «f*ck» en trois minutes : le discours (trop) fleuri de Madonna à la Women's March (VIDEO) Source: Reuters
La chanteuse Madonna avait soutenu Hillary Clinton pendant la campagne : elle a pris la parole lors de la Women's March pour mettre en garde contre la politique de Donald Trump

Montant au créneau pour défendre la «dignité des femmes», la chanteuse qui avait promis une fellation à chaque électeur d'Hillary Clinton n'a pas pu s'empêcher de jurer. Un peu trop au goût des télés américaines, qui ont stoppé la retransmission.

Il y a les discours politiques poignants, pleins de lyrisme et à la rhétorique finement travaillée... et puis il y a les interventions de Madonna. La chanteuse, à l'occasion d'une prise de parole lors de la Women's March de ce 21 janvier à Washington, a opté pour un ton pour le moins sans ambages.

«Bienvenus à la révolution de l'amour, de la rébellion, de notre refus en tant que femmes d'accepter cette nouvelle ère de tyrannie», a-t-elle commencé, devant une foule d'environ 500 000 personnes. Rapidement, le ton de son discours s'est corsé : «Il nous aura fallu cet horrible moment de ténèbres pour nous réveiller, put*in !» a-t-elle déclaré, mettant en garde contre la menace à l'encontre de «la dignité des femmes» que constituerait l'élection de Donald Trump.

En direct sur plusieurs chaînes de télévision, la chanteuse a renchéri quelques secondes plus tard : «A nos détracteurs qui pensent que cette marche ne se concrétisera jamais, allez vous faire enc*ler !», avant d'employer le mot en F une troisième fois. Estimant que la ligne rouge était franchie, les chaînes CNN et MSNBC ont alors cessé leur retransmission en direct de l'événement.

Habituée des provocations, la chanteuse Madonna avait ouvertement soutenu Hillary Clinton pendant la campagne présidentielle. A l'époque, moins regardante quant aux droits des femmes, elle avait promis une fellation à chaque électeur de la candidate démocrate

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.