CNN accusée d'inciter au meurtre de Donald Trump après la diffusion d'un sujet catastrophe

CNN accusée d'inciter au meurtre de Donald Trump après la diffusion d'un sujet catastrophe © Rick Wilking Source: Reuters
L'inauguration est en préparation à Washington

La chaîne d'information en continue CNN, déjà sous le feu des critiques après l'affaire Buzzfeed, a réalisé un reportage sur une possible vague d'assassinats lors de l'investiture du président élu. Les internautes y ont vu une incitation au meurtre.

Alors que les Etats-Unis se préparent à l'investiture de leur 45e président lors d'une cérémonie traditionnellement symbole de l'unité du peuple américain, CNN a réalisé un reportage au scénario catastrophe au cours duquel est envisagée l'hypothèse que Donald Trump et ses successeurs désignés par la Constitution soient assassinés lors de la cérémonie. Selon CNN, la mort de Paul Ryan (Président de la Chambre des Représentants), d'Orrin Hatch (président pro tempore du Sénat), et du vice-président élu Mike permettraient à l'administration de Barack Obama de rester au pouvoir en attendant une nouvelle élection. 

Dans son scénario, la chaîne affirme que le dernier responsable à pouvoir se substituer au président ne participera pas à la cérémonie, restant sous bonne garde à l'abri et ne fera pas partie de l'équipe de Donald Trump mais de l'administration Obama. Il s'agirait de Tom Shannon, actuel sous-secrétaire aux Affaires politiques, le Sénat n'ayant pas désigné de successeur républicain. 

«CNN est une organisation terroriste»

Le reportage a causé l'ire des soutiens de Donald Trump et une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux. A commencer par YouTube où la vidéo a reçu plus de 11 000 votes négatifs contre moins de 400 votes positifs. 


«CNN encourage l'assassinat de Trump ! C'est de la trahison !», a affirmé un compte Twitter animé par un fervent partisan du président élu.

Pour Larry Klayman, fondateur du site conservateur Freedom Watch, ce reportage «devrait mener le directeur de CNN en prison».

«CNN est une organisation terroriste», a affirmé l'un des meneurs du mouvement de la droite alternative américaine Mike Cernovich.


Mais ce reportage a aussi causé des réactions chez des personnalités plus respectées telles que Justin Russel, ancien responsable de la Sécurité intérieure américaine. «C'est de la pure folie. Il y a plus de chance que je sois investi président que ce scénario n'arrive», a-t-il déclaré. 

«Je prends ces spéculations très au sérieux», a déclaré Jim Fatras, ancien conseiller en relations internationales au Sénat. «Donald Trump a été la cible d'une campagne diffamatoire la plus intense de toute l'Histoire. Si l'assassinat de l'individu échoue, alors peut être que la prochaine étape sera l'assassinat politique sous la forme de l'impeachment», ce dont certains parlent déjà, a-t-il ajouté.

CNN avait déjà été l'objet de nombreuses critiques pour avoir relayé les pseudos révélations du site Buzzfeed, accusant Donald Trump d'être victime d'un chantage de la part de Moscou se basant sur une sex-tape filmée en Russie avec des prostituées. Lors de sa conférence de presse ayant suivie cette affaire, le président élu avait refusé de répondre à la chaîne d'information. 

Lire aussi : Barack Obama, «rira bien qui rira le dernier»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales