Syrie : Daesh isole la base aérienne de Deir ez-Zor et menace 120 000 civils

Syrie : Daesh isole la base aérienne de Deir ez-Zor et menace 120 000 civils© ISIL Source: AFP
Des combattants de Daesh

Des terroristes de Daesh mènent une offensive dans la province de Deir ez-Zor. Ils ont isolé la base aérienne utilisée par des combattants anti-djihadistes du reste de la ville, rapporte la correspondante de RT en Syrie, Lizzie Phelan.

«Des développements effrayants». C’est ainsi que Lizzie Phelan, correspondante de RT, a décrit la situation actuelle dans la province syrienne de Deir ez-Zor, près de la frontière irakienne. Selon elle, les terroristes ont réussi à couper en deux un quartier que contrôlait le gouvernement dans la ville de Deir ez-Zor et à isoler une base militaire contrôlée par les forces gouvernementales.

La base aérienne était utilisée par le gouvernement syrien pour approvisionner 120 000 personnes piégées dans la ville assiégée par les terroristes après que ces derniers ont bloqué toutes les routes d’approvisionnement. Les hélicoptères, qui étaient le seul moyen de délivrer de l'aide humanitaires, ne peuvent plus atterrir sur la base.

Les hélicoptères ne sont pas non plus à même de fournir des renforts aux forces gouvernementales, ce qui permettrait à Daesh de prendre la ville. Des habitants qui vivent sous les tirs constants de l’Etat islamique ont confié à RT que, ces derniers jours, les attaques étaient les plus féroces qu’ils aient jamais vues. Ils ont décrit leurs conditions de vie comme «extrêmement difficiles». En raison du manque de nourriture, certains survivent en mangeant des conserves et sont obligés d’utiliser des vélos parce qu’il n’y a plus de combustible. Comme la base aérienne est isolée, la situation risque de s’aggraver davantage.

Lire aussi : Syrie : «La stratégie américaine ne fait qu'aider Daesh»

Les islamistes participant à l’offensive sur Deir ez-Zor seraient venus de la ville irakienne de Mossoul d’où ils ont été chassés lors de l’opération menée par les Etats-Unis contre Daesh. En décembre dernier, le ministère russe de la Défense a prévenu que plus de 5 000 terroristes étaient partis de Mossoul pour Raqqa et Deir ez-Zor en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.