Philae se réveille après sept mois de sommeil

Philae© Capture d'écran du site de l'ASE
Philae

Le robot Philae qui avait été déposé par la sonde spatiale européenne Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko à plus de 510 millions de kilomètres de la Terre a rétabli le contact avec la Terre, a fait savoir l’Agence spatiale européenne.

Les batteries solaires du robot ne lui ont permis de fonctionner que 60 heures après son atterrissage sur la comète, avant qu’il ne perde contact avec la Terre le 15 novembre 2014.

Mais maintenant que la comète s’est rapprochée du Soleil, le robot est sorti de son état d’hibernation qu’un tweet original a souligné : «Une nouvelle incroyable ! Mon robot Philae est éveillé». 

La mission a commencé il y a dix ans, le temps pour la sonde Rosetta d’atteindre la comète avant de larguer Philae et d’y laisser le robot atterrir.

On ne sait pas exactement où Philae se trouve maintenant sur la comète même si Rosetta a tweeté de nombreuses images de sa surface rocailleuse.

«Philae se porte très bien : sa température opératoire de -35ºC et dispose d’une puissance de 24 watts», a déclaré le manager du projet Stephan Ulamec sur son blog. «Le robot est prêt pour les opérations», a-t-il poursuivi. C’est à 22h28 (CET) le 13 juin que le centre de recherches de l’Agence spatiale européenne à Darmstadt aurait reçu les premiers signaux venant de Philae.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales