Amérique centrale : le Salvador a connu sa première journée entière sans meurtre depuis deux ans

Amérique centrale : le Salvador a connu sa première journée entière sans meurtre depuis deux ans© Malvin Recinos Source: AFP
Un soldat de l'armée salvadorienne repeint un graffiti d'un gang local à Quezaltepeque

Un événement rarissime a eu lieu au Salvador, un des pays les plus dangereux au monde : aucun homicide n'a été commis le 11 janvier dans un pays où une moyenne de 14,4 meurtres par jour ont été commis en 2016. Une première depuis 2015.

Le commissaire Howard Cotto, à la tête de la police salvadorienne, a déclaré le 12 janvier qu'aucun meurtre n'avait été rapporté le mercredi 11 janvier sur le territoire du Salvador. 

Bien que cette information puisse paraître anecdotique au premier abord, cette date du 11 janvier est en réalité à marquer d'une pierre blanche, tant les journées sans meurtres sont rares dans ce petit pays d'Amérique centrale, très affecté par la violence des gangs. 

Selon des dossiers conservés par l'agence Associated Press, la dernière fois que le Salvador a connu une journée entière sans meurtre, c'était le 22 janvier 2015. Cela s'était également produit une fois en 2013. 2012 étant une année où deux jours n'ont été marqué par aucun meurtre.

Si le taux d'homicide volontaire a chuté d'environ 20% en 2016 par rapport à l'année 2015, 14,4 meurtres par jour en moyenne ont été commis en 2016, ce qui fait du Salvador un des pays les plus violents au monde parmi les nations officiellement en état de paix. 

Ce pays d'Amérique centrale, qui compte une population de plus de 6 millions d'habitants, a enregistré jusqu'à 16 meurtres par jour en moyenne en mars 2015.

Cette violence continue est essentiellement liée à à l'omniprésence de gangs très violents connus sous le nom de maras et dont les effectifs sont estimés à plus de 60 000 personnes.

Lire aussi : 24 cadavres découverts : le Mexique de nouveau ensanglanté par la guerre des cartels de la drogue

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales