Unicef : la coalition menée par les Saoudiens a tué 1 400 enfants et détruit 2 000 écoles au Yémen

- Avec AFP

Unicef : la coalition menée par les Saoudiens a tué 1 400 enfants et détruit 2 000 écoles au Yémen© Capture d'écran Twitter
Une chaussure d'enfant après un bombardement au Yémen

Près de 1 400 enfants yéménites sont morts et quelque 2 000 écoles sont hors d'usage depuis l'intervention de la coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen en mars 2015, a annoncé à Sanaa le Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef).

«Depuis l'escalade du conflit, les Nations unies ont pu vérifier que près de 1 400 enfants ont été tués et plus de 2 140 blessés» lors de raids menés par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite, a déclaré à la presse la représentante au Yémen de l'Unicef, Meritxell Relano.

«Près de 2 000 écoles au Yémen ne peuvent plus servir parce qu'elles ont été détruites, endommagées, servent à accueillir des familles de déplacés ou sont utilisées à des fins militaires», a-t-elle ajouté.

Meritxell Relano a notamment confirmé la mort d'un enfant près d'une école au nord de Sanaa lors d'un raid aérien qui en a blessé quatre autres le 10 janvier.

Un responsable militaire et une source médicale yéménites ont donné un autre bilan de ce raid attribué à la coalition sous commandement saoudien, parlant de cinq morts, dont deux enfants, et de 13 blessés.

L'attaque a visé un marché près de l'école al-Falah dans le secteur de Nihm, au nord-est de la capitale, sous contrôle des rebelles chiites Houthis.

«Les écoles doivent être des zones de paix, des sanctuaires où les enfants peuvent apprendre, grandir, jouer et être en sécurité», a poursuivi la représentante de l'Unicef.

Attention ces images peuvent heurter la sensibilité du public

Elle a renouvelé l'appel du Fonds à toutes les parties au conflit et à celles qui ont de l'influence sur les protagonistes à «protéger les enfants et à cesser les attaques contre les infrastructures civiles».

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le conflit au Yémen a fait plus de 7 350 morts et 39 000 blessés en 20 mois, des chiffres qui incluent les civils et les combattants. Cette guerre oppose les rebelles Houthis soutenus par l'Iran aux forces progouvernementales appuyées par la coalition sous commandement saoudien.

Lire aussi : Un leader chiite houthi accuse le Royaume-Uni de participer à des crimes de guerre au Yémen

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»