Discours d’adieu d’Obama : les USA ne doivent pas «devenir un pays qui intimide les autres»

Discours d’adieu d’Obama : les USA ne doivent pas «devenir un pays qui intimide les autres»© John Gress Source: Reuters
Le dernier discours de Barack Obama en tant que président

Barack Obama a prononcé son discours d’adieu à la nation. Il a notamment appelé à lutter pour la démocratie, évoqué la Russie et la Chine comme «des rivaux» et promis une transition pacifique avec Donald Trump.

«Des rivaux comme la Russie ou la Chine ne peuvent pas concurrencer notre influence dans le monde à moins que nous n’abandonnions ce que nous défendons et ne nous transformions en un énième grand pays qui intimide ses plus petits voisins», a déclaré le président américain sortant devant des milliers de personnes lors de son discours d’adieu.

Barack Obama a accordé une attention particulière à la démocratie. «Notre capacité illimitée à prendre des risques et à nous réinventer signifie que le futur devrait nous appartenir, mais ce potentiel ne sera réalisé que si notre démocratie fonctionne», a-t-il souligné.

Le président sortant n’a pas manqué de mentionner «l’exceptionnalisme américain» qui, selon lui, témoigne de «la capacité [des Américains] à changer».

En outre, le 44e président des Etats-Unis a répété vouloir une transition du pouvoir pacifique avec Donald Trump, qui a promis de revenir sur de nombreux changements effectués par Barack Obama pendant ses huit années à la tête de l'Etat. «Dans dix jours, le monde fera face au symbole de notre démocratie, la transition pacifique du pourvoir d’un président librement élu à un autre», a ainsi déclaré Barack Obama.

La question de l’inégalité de revenus a aussi été évoquée par Barack Obama. «Si chaque question économique est présentée comme une lutte entre une classe moyenne blanche travailleuse et une minorité peu méritante, les travailleurs de tous les horizons se retrouveront à se battre pour les miettes, alors que les riches continueront à se replier vers leurs enclaves privées», a-t-il mis en garde.

Lire aussi : Derniers vœux de Barack Obama et bilan économique : déni de réalité ?

Barack Obama a prononcé son discours d’adieu à Chicago, dans le plus grand centre de convention américain, le McCormick Place, devant environ 20 000 personnes. Chicago n'a pas été choisi par hasard, étant considérée comme le lieu de naissance de la carrière politique d’Obama. Il avait été élu sénateur de l’Illinois en 1997.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.