Grèce : le groupe pharmaceutique Novartis sous le coup d’une enquête pour corruption

Grèce : le groupe pharmaceutique Novartis sous le coup d’une enquête pour corruption Source: Reuters
Le groupe pharmaceutique suisse est dans la tourmente en Grèce

Le ministère grec de la Justice a promis le 3 janvier une enquête judiciaire «rapide et approfondie» pour corruption présumée de certains fonctionnaires en Grèce par le groupe pharmaceutique suisse Novartis.

Le géant pharmaceutique Novartis dans la tourmente grecque. Le ministre Stavros Kontonis a ordonné une enquête après «des dénonciations [parues dans la presse] concernant des versements de pots-de-vins à des fonctionnaires par Novartis», a indiqué un communiqué ministériel publié le 3 janvier. Le laconique communiqué se conclut de la manière suivante : «L'enquête judiciaire sera rapide et approfondie.»

Du côté du numéro deux mondial de la pharmacologie, on affirme «coopérer pleinement avec les demandes des autorités locales et étrangères».

«Novartis est attaché aux critères les plus élevés en matière de conduite éthique des affaires et de conformité réglementaire dans tous les aspects de son activité et prend très au sérieux toute allégation de mauvaise conduite», a ajouté le groupe suisse, indiquant souhaiter des «informations supplémentaires».

Des agents du FBI à Athènes

D’après une source judiciaire citée par l’AFP, une enquête préliminaire est en cours depuis deux mois en Grèce. Ce ne serait pas moins de 178 personnes qui auraient été convoquées pour témoigner.

Toujours selon cette source, des procureurs chargés de la lutte contre la corruption ont récemment visité les locaux de Novartis près d'Athènes pour rassembler des éléments d'enquête.

Le scandale a fait à nouveau des émules ces derniers jours dans le sillage de la tentative de suicide d’un cadre grec de Novartis le 1 janvier. Finalement sauvé par la police, l’individu ferait partie des personnes précédemment interrogées selon une source judiciaire citée par l’AFP. D’après elle, des agents du FBI ont fait le déplacement jusqu’à Athènes dans le cadre de l’entraide judiciaire afin d’enquêter avec leurs collègues grecques sur Novartis.

Le groupe pharmaceutique a déjà eu maille à partir avec la justice américaine. En 2014 il avait été poursuivi dans une sombre affaire de pots-de-vins versés pour doper les commandes de certains de ses médicaments.

Lire aussi : Les sociétés américaines cacheraient 1,3 trillion de dollars dans des paradis fiscaux, selon Oxfam

Il avait fait l'objet d'une enquête judiciaire similaire en Turquie et en Corée du Sud en avril et en août 2016 respectivement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»