Le pape demande une «tolérance zéro» à l'égard des prêtres qui ont abusé sexuellement des enfants

Le pape demande une «tolérance zéro» à l'égard des prêtres qui ont abusé sexuellement des enfants© Remo Casilli Source: Reuters
Le pape François demande aux évêques d’avoir le courage de protéger les enfants

Dans une lettre adressée aux évêques, le pape François reconnaît les crimes pédophiles commis au sein de l'Eglise, et leur demande de protéger les enfants. Il implore également le pardon pour «un pêché qui couvre de honte le clergé».

Dans un démarche inhabituelle, le Vatican a rendu publique une lettre adressée par le pape François aux évêques. S'il met en avant les injustices dont sont victimes les enfants – listant le travail forcé, la malnutrition, l'exploitation sexuelle et le manque d'accès à l'éducation – il exhorte surtout les évêques à les protéger des agressions sexuelles commises par les membres du clergé. 

Il exprime d'ailleurs un profond regret de l'Eglise et implore le pardon pour les abus perpétrés en son sein. «Le crime de ce qui s’est produit, le crime d’avoir échoué à aider, le crime d’avoir dissimulé ou nié, le crime d’avoir commis un abus de pouvoir», écrit le souverain pontife en référence aux différents scandales de pédophilie qui ont touché l'Eglise catholique, parfois couverts par les évêques locaux.  

Il affirme la volonté de l'Eglise de faire face à ce problème, qui est toujours d'actualité : «Je voudrais que nous renouvelions notre engagement à faire en sorte que ces atrocités ne se produisent plus entre nous», ajoutant que l'Eglise doit être capable de reconnaître que «ce triste chapitre de l’histoire est encore en train de s’écrire aujourd’hui». 

Le pape François demande aux évêques du monde entier d'adopter une «politique de tolérance zéro» à l'égard des prêtres qui ont abusé sexuellement des enfants, expliquant que «c'est un pêché qui couvre de honte le clergé». 

Un peu plus tôt cette année, la conférence des évêques de France avait demandé pardon «pour le trop long silence coupable de l'Eglise» dans les affaires de pédophilie ayant touché l'Eglise catholique ces dernières années. Une journée de messe a été organisée en novembre par l'Eglise de France afin de demander «pardon» pour les cas d'abus sexuels commis par des prêtres.

Lire aussi : L’Eglise catholique de France organise une journée de prière pour les victimes de pédophilie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales