«La France n'est pas votre pays» : Lieberman appelle les Français juifs à partir en Israël

«La France n'est pas votre pays» : Lieberman appelle les Français juifs à partir en Israël © Ammar Awad Source: Reuters
Avigdor Lieberman et Benjamin Netanyahou

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a appelé les Français juifs à quitter leur pays pour Israël afin qu'ils puissent «rester juifs», et comparé l'initiative diplomatique française sur le Proche-Orient de nouvelle affaire Dreyfus.

«Il est peut être temps de dire aux Français juifs, ce n'est pas votre pays, ce n'est pas votre terre. Quittez la France et venez en Israël. Avec toutes les difficultés que cela implique, si vous voulez rester juif et être sûr que vos enfants et petits-enfants restent juifs, faites votre aliyah en Israël», a déclaré le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman lors d'un point presse concernant la conférence de Paris, à laquelle la diplomatie israélienne est hostile. 

Lire aussi : «Il n’y a pas d’avenir pour les Juifs en Europe», selon le grand rabbin de Bruxelles

Près de 5 000 Français juifs ont immigré en Israël en 2016, soit une baisse de plus de 30% par rapport à l'an dernier. En 2014 et 2015, un record avait été atteint avec 7 200 et 7 800 immigrants en provenance de France.

La conférence de Paris, une nouvelle affaire Dreyfus pour Avigdor Lieberman

Le ministre israélien n'a pas hésité à comparer l'initiative diplomatique française à l'affaire Dreyfus, lorsqu'un officier israélite de l'armée française avait été accusé à tort d'intelligence avec l'ennemi à la fin du XIXe siècle, avant d'être innocenté.

«Il n'y a qu'une seule différence entre ce qu'ils préparent à Paris et l'affaire Dreyfus, c'est que la dernière fois il n'y avait qu'un juif sur le banc des accusés alors que maintenant, [il s'agit de] toute la population israélienne», a indiqué le ministre de la Défense.

«Ceci n'est qu'un procès dirigé contre l'Etat d'Israël. C'est un sommet dont l'unique objectif est d'affaiblir la sécurité d'Israël», a-t-il ajouté. 

La France organisera le 15 janvier une nouvelle conférence internationale sur le Proche-Orient, avec quelque 70 pays, mais sans les parties concernées, pour réitérer le soutien de la communauté internationale à la solution à deux Etats, israélien et palestinien. Israël refuse toute approche multilatérale du conflit et réclame des négociations directes avec les Palestiniens. 

Lire aussi : Les Etats-Unis s'apprêteraient à proposer la reconnaissance d'un Etat palestinien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage