Le djihadiste syrien qui avait envoyé ses deux petites filles se faire exploser aurait été tué

Le djihadiste syrien qui avait envoyé ses deux petites filles se faire exploser aurait été tué© @Syria-Protector / Twitter
L'homme, identifié comme un combattant du groupe rebelle djihadiste Jabhat Fatah al-Cham (anciennement Front al-Nosra), a envoyé ses deux fillettes commettre un attentat-suicide à Damas

C'est une mort sur laquelle il sera difficile de s’apitoyer : le père des deux fillettes, qui les avait envoyé faire exploser une bombe dans un commissariat syrien, aurait été tué par des individus non-identifiés dans la banlieue de Damas.

Plusieurs sources annoncent que le terroriste syrien Abdul Rahman Shaddad, connu sous le nom d'Abu Nimr al-Suri, aurait été pris pour cible dans des tirs par des individus non-identifiés dans la banlieue de la capitale syrienne. La journaliste de RT Lizzie Phelan a annoncé sa mort, photo à l'appui, alors que celle-ci n'a pas encore été confirmée.

 

Le djihadiste, identifié comme membre du groupe rebelle djihadiste Fatah al-Cham (anciennement Front al-Nosra), s'était fait connaître en diffusant une vidéo macabre dans laquelle il présentait ses deux petites filles, avant qu'elles n'aillent commettre un attentat-suicide dans un commissariat de Damas le 16 décembre dernier.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.