Afriqiyah Airways : premier détournement d'avion à Malte depuis 1985

Afriqiyah Airways : premier détournement d'avion à Malte depuis 1985© Darrin Zammit Lupi Source: Reuters
Un avion a été détourné à Malte, le 23 décembre

Le détournement d'un avion de la compagnie Afriqiyah Airways à Malte est le premier incident de ce type depuis plus de 30 ans sur l'île. En 1985, le détournement d'un avion EgyptAir s'était terminé par la mort tragique de 62 personnes.

Le détournement le 23 décembre à Malte d'un avion de la compagnie Afriqiyah Airways, qui devait relier la ville libyenne de Sebha à Tripoli, est une occurrence rarissime pour l'île méditerranéenne. Si elle a déjà dû faire face à ce type d'événement, il faut remonter plus de 30 ans en arrière pour en trouver la trace.  

Le 23 novembre 1985, un vol d'EgyptAir devait effectuer la liaison entre Athènes et la capitale égyptienne, Le Caire. Dix minutes seulement après le décollage, trois Palestiniens armés de fusils et de grenades avaient pris le contrôle de l'appareil. Une fusillade avait éclaté à bord quand un agent de sécurité égyptien avait tenté d'intervenir, ce qui lui avait coûté la vie. Les coups de feu avaient endommagé le fuselage, contraignant les pirates de l'air à forcer le pilote à atterrir à l'aéroport de Luqa, sur l'île de Malte. 

Une fois sur le tarmac, un commando égyptien avait ordonné l'assaut qui avait donné lieu à un carnage, 62 personnes ayant perdu la vie. Un seul des trois pirates de l'air en était sorti vivant et avait pu répondre de ses crimes devant la justice.   

Dans un autre incident, il y a 43 ans, le Premier ministre maltais de l'époque, Dom Mintoff, était parvenu à négocier la libération de 247 passagers et huit hôtesses de l'air d'un Boeing 747 qui avait été détourné au dessus de l'Irak vers Malte. Les pirates de l'air, des Palestiniens, avaient demandé du kérosène en échange des otages. Ils avaient pu quitter l'île mais avaient fini par se rendre. 

Lire aussi : Détourné, un vol libyen d'Afriqiyah Airways atterri à Malte, une prise d’otage est en cours

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales