Malte : des pirates détournent un avion libyen, prennent les passagers en otage, puis se rendent

Malte : des pirates détournent un avion libyen, prennent les passagers en otage, puis se rendent© REUTERS/Darrin Zammit-Lupi MALTA OUT Source: Reuters
L'avion d'Afriqiyah Arways détourné a atterri à Malte
Suivez RT France surTelegram

Deux militants pro-Kadhafi, armés d'un pistolet et de grenades, ont détourné un vol pour Tripoli de la compagnie Afriqiyah Airways, le faisant atterrir à Malte. Après une prise d'otage de plusieurs heures, tous les passagers ont été libérés.

Mise à jour automatique
  • D'après des informations communiquées par le Premier ministre de Malte, les armes retrouvées étaient factices.

  • En conférence de presse, le Premier ministre maltais Joseph Muscat a expliqué que son équipe de négociateurs avait mené à bien la libération des passagers. Les deux pirates étaient «probablement» de nationalité libyenne et étaient en possession d'une grenade et d'un pistolet lorsqu'ils se sont rendus. Des fouilles se poursuivent à l'intérieur de l'avion, où un second pistolet a déjà été retrouvé.

    Les deux hommes sont pour l'instant interrogés en garde à vue. Les passagers sont quant à eux invités à livrer leur témoignage. Ils pourront ensuite regagner la Libye grâce à un autre vol de la compagnie Afriqiyah Airways.

  • Joseph Muscat, Premier ministre de Malte, a indiqué qu'il s'exprimait en conférence de presse sur Facebook Live pour livrer davantage de détails sur le déroulement des faits.

  • L'évacuation des passagers, par petits groupes, s'est déroulée sans encombre.

    Auteur: RT France

  • Ci-dessous, retrouvez les images d'un homme, qui pourrait être l'un des deux pirates, agitant le drapeau vert de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, par la porte de l'avion.

    Auteur: RT France

  • Des militaires pénètrent dans l'avion pour le fouiller, après que les pirates de l'air se sont rendus.

  • Il semble qu'aucune victime ne soit à déplorer dans la prise d'otage de cet après-midi et que l'évacuation des passagers se soit déroulée sans encombre. On ignore pour l'heure si les revendications des deux pirates de l'air, qui réclamaient l'asile politique à Malte, ont été entendues.

  • Les derniers membres de l'équipage retenus en otage quittent l'avion, de même que les deux pirates, a annoncé le Premier ministre maltais Joseph Muscat.

    Ces derniers se sont rendus et sont actuellement fouillés par les forces de sécurité avant d'être emmenés en garde à vue.

  • Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement d'union nationale de Libye, Taher Siala, a indiqué dans des médias libyens que les deux pirates qui ont détourné l'avion sont des partisans de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi. Ils réclament l'asile politique à Malte, a-t-il précisé, ajoutant qu'ils voulaient annoncer la création d'un parti politique pro-Kadhafi, selon l'AFP.

    Par ailleurs, le pilote de l'avion, Ali Milad, joint par une télévision libyenne, Libya Channel, a indiqué que les deux pirates étaient armés de grenades et d'un pistolet. 

  • La situation est calme pour le moment mais plusieurs personnes sont toujours à bord de l'Airbus. On distingue notamment des silhouettes masculines dans le cockpit.

Découvrir plus

L'agence Reuters a rapporté le 23 décembre des informations de médias maltais selon lesquelles un avion de ligne assurant qu'un vol intérieur en Libye avait été détourné sur Malte où il a atterri. 

Deux pirates de l'air ont menacé de faire sauter l'Airbus A320, avec ses 118 passagers à bord. L'avion était en provenance de Sebha dans le sud-ouest de la Libye et appartient à la compagnie d'Etat Afriqiyah Airways.

Le Premier ministre de Malte avait évoqué sur Twitter un «possible détournement d'avion». 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix