Fatah al-Cham (ex Al-Nosra) aurait-il revendiqué l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie ?

 Fatah al-Cham (ex Al-Nosra) aurait-il revendiqué l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie ?© Osman Orsal Source: Reuters

Le groupe Jabhat Fatah al-Cham, autrefois Front Al-Nosra, aurait affirmé dans un communiqué publié sur Internet qu'il était l'instigateur de l'assassinat du diplomate Andreï Karlov à Ankara le 19 décembre dernier. Information démentie par la suite.

Un tweet mettant totalement en doute une information relayée plus tôt dans la journée et selon laquelle le groupe djihadiste Jabhat Fatah al-Cham aurait revendiqué l'assassinant de l'ambassadeur russe en Turquie, a été publié sur la toile.

Le tweet affirme que le fameux communiqué censé confirmé la responsabilité du groupe djihadiste, autrefois appelé Front Al-Nosra, était un faux.

Plus tôt dans la journée du 21 décembre, cette revendication floue était intervenue après qu'Ankara a affirmé qu'elle soupçonnait le prédicateur Fethullah Gülen et son entourage d'être responsable de l'assassinat, tandis que le Kremlin avait estimé qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions.

Lundi 19 décembre, un homme armé de 22 ans, membre de la police antiémeute d'Ankara pendant deux ans et demi et qui avait rejoint les gardes du corps du président turc Recep Tayyip Erdogan, a tiré dans le dos de l'ambassadeur russe en Turquie Andreï Karlov alors que ce dernier visitait une exposition photo intitulée La Russie vue par les Turcs à Ankara. Selon les témoins, avant d'attaquer l'ambassadeur, l'assaillant a crié «Allahou Akbar» et invoqué la «vengeance pour Alep».

Pour le Kremlin, l'assassinat visait à nuire aux relation russo-turques.

Lire aussi : Trop tôt pour dire qui est «derrière l'assassinat» de l'ambassadeur russe en Turquie dit le Kremlin

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.