Sylvester Stallone décline le poste de ministre de la Culture de Trump… et Twitter est soulagé

Sylvester Stallone décline le poste de ministre de la Culture de Trump… et Twitter est soulagé© imago stock&people Source: www.globallookpress.com
Rambo aurait pu devenir ministre de la Culture des Etats-Unis, sous Donald Trump

Rambo à la Culture, ce n’est pas pour tout de suite. Si la proposition de Donald Trump d'offrir le poste à Sylvester Stallone a fait rêver un certain nombre de fans de l’acteur, ce dernier à décliné l’offre au grand soulagement de Twitter.

Selon le quotidien britannique Daily Mail, le président élu des Etats-Unis Donald Trump avait fait part de sa volonté de nommer la star Sylvester Stallone à la tête du Fonds national pour les arts, une agence culturelle indépendante jouant un rôle similaire au ministère de la Culture, un organe qui n'existe pas aux Etats-Unis.

Malheureusement pour Donald Trump et pour les fans de l'acteur, notamment connu pour ses interprétations de John Rambo ou de Rocky Balboa dans les séries de films du même nom, ce dernier a expliqué au journal américain New York Times qu’il allait décliner la proposition, même si celle-ci l’avait «incroyablement flatté».

L'information a beaucoup fait parler d'elle sur Twitter, où de nombreux utilisateurs en ont profité pour ressortir des images de la carrière d'acteur de Sylvester Stallone, ou encore des clichés de ce dernier aux côtés du nouveau président élu américain.

D'autres internautes ont fait part de leur soulagement en voyant l'acteur s'éloigner du gouvernement.

«Je savais qu'on pouvait compter sur toi Rocky», a écrit l'un d'eux, alors qu'un autre assurait : «On a déjà échappé à ça !»

«Rambo ministre de la culture, on n'a pas fini de rigoler avec Trump», a commenté un utilisateur de Twitter.

«Vous avez mal retranscrit, c'était culturisme», a blagué un autre.

Pour autant, toute perspective de voir la star américaine entrer au gouvernement n'est pas définitivement morte. En effet, dans un entretien avec le magazine Vanity Fair, Sylvester Stallone a confié qu’il adorait le nouveau président élu, qu’il considère «comme un personnage de Dickens», et qu’il se verrait bien travailler un jour avec lui, même s'il préfère pour l'heure se consacrer à d'autres activités.

Lire aussi : Le Collège électoral américain a officiellement élu Donald Trump comme président des Etats-Unis

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales