Ministre britannique de la Défense : «L'Occident ne peut pas traiter la Russie comme allié en Syrie»

Ministre britannique de la Défense : «L'Occident ne peut pas traiter la Russie comme allié en Syrie»© Toby Melville Source: Reuters

Le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a déclaré le 10 décembre qu'il était prêt à travailler avec Washington, mais que les pays occidentaux ne pouvaient pas traiter la Russie comme un allié car Moscou était un concurrent stratégique.

«Je suis prêt à travailler avec le nouveau secrétaire à la Défense américain Jim Mattis pour apaiser les tensions avec Moscou et, comme je l'ai dit, pour continuer à travailler avec la Russie sur la résolution du conflit en Syrie», a déclaré Michael Fallon à la BBC.

Cependant, «nous ne pouvons pas véritablement considérer la Russie comme un allié. La Russie est un concurrent stratégique pour l'Occident et nous devons comprendre cela», a-t-il ajouté. 

Le ministre britannique de la Défense a tenu ces propos alors que les forces gouvernementales syriennes, appuyées par Moscou, terminent leur reconquête de la ville d'Alep et que Moscou reproche à ses partenaires américains de n'entreprendre aucune action concrète pour stabiliser la situation en Syrie.

«Plusieurs de nos collaborateurs, notamment nos partenaires de Paris, ont montré leur profonde inquiétude vis-à-vis de la situation humanitaire dans la ville d'Alep. Pourtant, lorsque nous rappelons concrètement les actions entreprises par la Russie dans la région et demandons à nos partenaires de présenter les actions concrètes menées de leur côté, nous ne recevons aucune réponse», a récemment déclaré Sergueï Lavrov aux journalistes.

«Nous faisons tout simplement notre travail [en Syrie]. Visiblement, cela ne plaît pas à tout le monde et la frappe ciblée contre l'un de nos hôpitaux en est la preuve. Mais je suis convaincu que toutes les mesures seront prises pour punir les responsables et éviter des attaques similaires à l'avenir», a ajouté le chef de la diplomatie russe.

Plus tôt dans la semaine, deux membres du personnel paramédical russe avaient été tués et un chef-pédiatre gravement blessé dans une frappe contre un hôpital mobile russe.

Lire aussi : Lavrov : Kerry a des propositions sur Alep qui reflètent des idées russes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»