Donald Trump président : «Nous sommes b**sés», se désole Madonna

Donald Trump président : «Nous sommes b**sés», se désole Madonna© ODD ANDERSEN Source: AFP
Madonna (photographie d'illustration)

La reine de la pop, qui avait ardemment soutenu Hillary Clinton durant la campagne présidentielle américaine, a confié au magazine Billboard sa douleur et sa déception face à l'arrivée du candidat républicain à la Maison Blanche.

«J'ai été dévastée, surprise et choquée. Je n'ai pas vraiment eu de bonne nuit de sommeil depuis qu'il [Donald Trump] a été élu. Nous somme b**sés», se lamente la célébrissime chanteuse américaine Madonna, dans une interview au magazine musical Billboard publiée le lundi 5 décembre.

La star, qui s'est vue décerner le titre de «Femme de l'année» par cette revue, ne s'est visiblement toujours par remise de l'issue du scrutin américain du 9 novembre : «Je ressens le même mélange de chagrin et de trahison que l'on éprouve lorsque que quelqu'un que l'on aime plus que tout vous quitte, ou lorsqu'un proche meurt.»

Une trahison dont se seraient rendues responsables, tout spécialement, les électrices américaines. «Le pourcentage de femmes ayant voté pour Trump est incroyablement élevé», s'indigne la chanteuse, qui choisit d'appuyer son constat par... un propos essentialiste sur les femmes. «La nature des femmes n'est pas de défendre les autres femmes», regrette-t-elle ainsi, mais de «protéger leurs hommes et leurs enfants».

L'interprète de «Like a Virgin», en outre, concède un portrait étonnement indulgent du milliardaire américain, qu'elle avait déjà eu l'occasion de rencontrer une vingtaine d'années auparavant : «C'est un homme très sympathique, charismatique, dans sa manière d'être vantarde, macho et "mâle alpha"», se rappelle-t-elle, avant de préciser que ce genre de personnalités, aussi intéressantes soient-elles, ne devraient pas être chefs d'Etat.

A l'instar de nombreuses autres stars du showbiz américain, telles que Katie Perry ou Miley Cyrus, Madonna avait manifesté bruyamment son soutien à la candidate démocrate à l'élection présidentielle de novembre dernier, au point de promettre, lors d'un spectacle à New-York, une fellation aux Américains qui voteraient pour Hillary Clinton !

Lire aussi : Madonna : l’Europe ressemble à «l’Allemagne nazie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.