Arabie saoudite : 15 personnes condamnées à mort pour espionnage au profit de l'Iran

Arabie saoudite : 15 personnes condamnées à mort pour espionnage au profit de l'Iran Source: Reuters
Condamné à mort en Arabie saoudite

Plusieurs médias proches du gouvernement saoudien ont rapporté le 6 décembre la condamnation à mort de 15 membres d'un groupe de 32 personnes pour espionnage. Sur les 32 personnes, 30 sont membres de la communauté chiite du royaume wahhabite.

Le quotidien saoudien Al-Riyadh a révélé le mardi 6 décembre qu'un tribunal saoudien avait condamné à mort 15 personnes sur un groupe de 32 accusés. Les condamnés à mort ont été reconnus coupables de «haute trahison». Quinze autres personnes ont écopé de six mois à 25 ans de prison et seulement deux accusés ont été acquittés.

Parmi les chefs d'accusation retenus figuraient ceux de «création d'un réseau d'espionnage avec des agents des services de renseignement iraniens» et «transmission de renseignements à caractère militaire». Il était également reproché aux accusés d'avoir cherché à porté atteinte aux intérêts économiques saoudiens et d'avoir incité à des tensions entre les communautés religieuses du royaume.

Le groupe était également accusé d'avoir soutenu des manifestations dans la région majoritairement chiite de Katif, d'avoir recruté des espions ainsi que d'avoir commis des actes de haute trahison envers le roi.

Le procès de ces 32 personnes, dont 30 sont membres de la communauté chiite saoudienne a été ouvert en février 2016 en Arabie saoudite. Ces personnes, parmi lesquelles figurent également un Iranien et un Afghan, avaient été arrêtées en 2013.

Lire aussi : Arabie saoudite : Munir al-Adam, jeune opposant handicapé de 23 ans condamné à la décapitation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage