Un chasseur russe s'écrase en mer en tentant d'atterrir sur le porte-avions Amiral Kouznetsov

Un chasseur russe s'écrase en mer en tentant d'atterrir sur le porte-avions Amiral Kouznetsov© Ministère de la Défense russe Source: Sputnik
Un chasseur Su-33 sur le pont de l'Amiral Kouznetsov (photographie d'illustration)

Un avion de chasse du type Soukhoï Su-33 a dérapé sur le pont du fameux porte-avions russe, stationné à proximité des côtes syriennes, alors qu'il tentait d'atterrir. Le pilote est parvenu à s'éjecter, mais l'engin a disparu en mer.

Le ministère de la Défense russe a fait savoir, lundi 5 novembre, qu'un chasseur ordinairement basé sur le porte-avions Amiral Kouznetsov était tombé de celui-ci, alors qu'il revenait d'un vol et tentait un appontage (atterrissage), en raison de la défaillance d'un brin d'arrêt (un câble tendu sur le pont du navire, qui était censé freiner l'avion).

L'appareil, un Soukhoï Su-33, est alors tombé à la mer, tandis que son pilote a été récupéré sain et sauf, après avoir réussi à s'éjecter. Un incident qui, selon le ministère de la Défense, n'a en rien gêné les opérations menées depuis le bâtiment : «Les sorties d'avions se poursuivent en accord avec leurs missions», a-t-il affirmé.

C'est la deuxième perte d'un avion de guerre russe basé sur l'Amiral Kouznetsov. Récemment, un chasseur de type MiG-29 à court de carburant n'avait pas été en mesure d'atterrir sur le navire, l'équipage ayant oublié de réparer un brin d'arrêt défaillant.

Le porte-avion – le seul de la Marine russe actuellement en service – se trouve actuellement en mer Méditerranée, dans le cadre de l'engagement militaire de Moscou au côté de Damas. La traversée de la flotte russe dont fait partie l'Amiral Kouznetsov jusqu'aux environs de la Syrie au cours des dernières semaines, passant par la Manche et le détroit de Gibraltar, avait provoqué une vague d'indignation auprès d'un certain nombre de dirigeants et médias européens, des réactions injustifiées et déplacées selon le Kremlin.

Lire aussi : Images panoramiques spectaculaires du porte-avion russe Amiral Kouznetsov

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»