ISS : le vaisseau-cargo s'est consumé dans l'atmosphère (VIDEO)

 ISS : le vaisseau-cargo s'est consumé dans l'atmosphère (VIDEO)© Roscosmos
Mise à feu d'un engin spatial

L'agence spatiale russe a annoncé l'interruption du signal de son vaisseau-cargo Progress, qui a été envoyé dans l'espace pour apporter 2,6 tonnes de fournitures à la Station spatiale internationale (ISS).

Le vaisseau-cargo non habité qui devait ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), et avec lequel le contact avait été perdu le 1er décembre, s'est consumé dans l'atmosphère peu après son décollage de Baïkonour au Kazakhstan, a annoncé l'agence spatiale russe.

«Selon des informations préliminaires, en raison d'une situation anormale, le vaisseau-cargo a été perdu à quelque 190 km au-dessus de la région isolée et montagneuse de Tuva, et la plupart des fragments ont brûlé dans les couches denses de l'atmosphère», a précisé l'agence spatiale russe, Roskosmos.

«Après la mise en route du véhicule de lancement Soyouz-U avec le vaisseau spatial Progress MS-04, la connexion télémétrique a été perdue à la 383e seconde du vol», a fait savoir Roscosmos plus tôt dans la journée dans un communiqué.

Auteur: RUPTLY

Selon la NASA, l'agence spatiale américaine, les données reçues de l'engin spatial non habité ne seraient pas suffisantes pour expliquer clairement ce qui n'a pas fonctionné à bord du vaisseau spatial Progress MS-04 lors de la séparation du troisième étage de la fusée.

La NASA a également déclaré que le vaisseau Progress MS-04 aurait réussi à atteindre une orbite provisoire mais que ses coordonnées seraient encore à établir.

Les agences de presse russes ne sont toutefois pas optimistes. RIA Novosti a été informée du fait que le vaisseau spatial pourrait ne pas être capable d'atteindre l'ISS et pourrait avoir été détruit. L'agence Interfax a reçu une information de la part d'une source du cosmodrome de Baïkonour selon laquelle le vaisseau-cargo aurait pu retomber dans l'Altaï, en Sibérie.

«Il est très probable qu'il s'agisse du scénario le plus négatif et que le vaisseau cargo soit perdu», a également affirmé une source de Roscosmos à l'agence de presse russe TASS, en estimant que l'appareil était «déjà retombé en Chine ou dans l'océan Pacifique».

«Il est possible que le vaisseau-cargo se soit séparé de la fusée, mais qu'il ait fini par tomber et se consumer dans l'atmosphère», a par ailleurs précisé la source. 

Selon Roscosmos, l'arrimage du Progress MS-04, qui acheminait vers l'ISS un chargement d'environ 2,6 tonnes, dont de l'eau et des carburants, était initialement prévu pour le samedi 3 décembre et aurait dû se faire en régime automatique.

Les équipages de la Station spatiale internationale disposent habituellement d'un stock supplémentaire de fournitures et de provisions en cas de défaillance de la chaîne d'approvisionnement.

En avril 2015, après la perte d'un vaisseau Progress, la Russie avait dû suspendre tous ses vols spatiaux pendant près de trois mois.

Le vaisseau cargo avait perdu contact avec la Terre avant de se consumer dans l'atmosphère. Ce revers, attribué par les Russes à une panne sur la fusée Soyouz, avait aussi obligé un groupe d'astronautes à passer un mois supplémentaire à bord de la station de recherche spatiale. Les vols habités avaient repris après l'incident.

L'équipage actuel de l'ISS est composé du Français Thomas Pesquet, des Américains Peggy Whitson et Shane Kimbroughet, ainsi que des Russes Oleg Novitski, Sergueï Ryjikov et Andreï Borissenko.

Lire aussi : Exploration spatiale russe : «Tout ne fait que commencer !»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage