A quoi ressemblerait notre ciel si des objets célestes étaient plus proches de la terre ? (VIDEO)

L’explosion d'une étoile en supernova
L’explosion d'une étoile en supernova

L’Agence spatiale fédérale russe a présenté une animation inhabituelle de notre ciel nocturne car elle rapproche de manière importante des étoiles et des galaxies qui sont normalement beaucoup plus lointaines.

Ce ciel de nuit s’ouvre avec la galaxie la plus proche de la Terre, située dans la Grande Nébuleuse d’Andromède. Elle se trouve à 220 000 années lumières et totalise un trillion d’étoiles. D’après les calculs des astronomes, dans 5 milliards d’années environ, elle se rapprochera de la Voie lactée, notre galaxie et devrait très probablement l’avaler.

La Grande Nébuleuse d’Andromède© L'Agence spatiale fédérale russe
La Grande Nébuleuse d’Andromède

Il est possible que nos très lointains descendant, au cas où ils vivraient encore sur Terre, puisse voir la nébuleuse du Crabe, dont le diamètre mesure 11 années-lumières et qui a été créé par l’explosion d’une supernova, stade ultime de toute étoile qui meurt en explosant.

La nébuleuse du Crabe© L'Agence spatiale fédérale russe
La nébuleuse du Crabe

La taille du Grand Amas d’Hercule atteint près de 165 années-lumière. Il renferme 100 000 étoiles et on peut l’observer à la jumelle par temps clair. 

Le Grand Amas d'Hercule © L'Agence spatiale fédérale russe
Le Grand Amas d'Hercule

Le rapprochement de la galaxie du Tourbillon avec la galaxie qui répond au nom bien moins poétique de NGC 5195 offre un spectacle ensorcelant car elle a déjà commencé à se désagréger. 

La galaxie du Tourbillon © L'Agence spatiale fédérale russe
La galaxie du Tourbillon

Un trou noir ne porte pas son nom en raison de sa forme. Ce dernier consiste en une énorme congestion de poussières et de gaz.

Le trou noir © L'Agence spatiale fédérale russe
Le trou noir

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales