Recep Erdogan : Fethullah Gülen a financé la campagne électorale d'Hillary Clinton

Recep Erdogan : Fethullah Gülen a financé la campagne électorale d'Hillary Clinton © Charles Mostoller Source: Reuters
Fethullah Gülen
Suivez RT France surTelegram

Le président turc, qui exige des Etats-Unis depuis juillet l’extradition du prédicateur turc Fethullah Gülen, accusé d'avoir organisé une tentative de coup d’Etat en Turquie, a mis en cause son implication dans le financement de la campagne Clinton.

«Donald Trump a mené sa campagne pour son propre compte, il ne s’était pas occupé de politique auparavant. Mais son adversaire était une femme politique expérimentée sûre de sa victoire. Quelles sources ont financé sa campagne électorale ? L’organisation FETO [l’organisation dirigée par Fethullah Gülen], contre laquelle nous luttons en Turquie, était l’une de ces structures qui leur [au parti Démocrate] a fourni un immense soutien», a déclaré Recep Tayyip Erdogan à la chaîne de télévision israélienne Channel 2.

Le président turc accuse le prédicateur Fethullah Gülen d’être responsable de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet et demande son extradition des Etats-Unis où il est exilé depuis 1999 et d'où il dément toute implication. Le parquet turc requiert deux peines de prison à vie et une peine supplémentaire de 1 900 ans d'emprisonnement à son encontre.

Les autorités turques espèrent qu’avec l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, Fethullah Gülen sera finalement extradé. Recep Erdogan a déjà soutenu le nouveau président des Etats-Unis fraîchement élu et a qualifié les manifestations contre lui aux Etats-Unis et en Europe de «manque de respect pour la démocratie».

Le financement de la campagne d’Hillary Clinton évoqué par le président turc s’est retrouvé au milieu de plusieurs scandales. En 2013, Hillary a reconnu elle-même que la plus grande partie des donations à la Fondation de Clinton venaient de l’étranger. Et le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a confié récemment dans son interview à RT que plusieurs pays arabes avaient financé la Fondation Clinton : «Les Saoudiens, les Qataris, les Marocains, les Bahreïniens, surtout les deux premiers, donnaient de l’argent à la fondation Clinton». Et d’après les emails révélés par WikiLeaks, cette fondation a recueilli un don de 12 millions de dollars de la part du roi du Maroc.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix