Centrafrique : affrontements entre groupes armés dans le centre du pays

- Avec AFP

Centrafrique : affrontements entre groupes armés dans le centre du pays© Edouard Dropsy Source: AFP
Un membre de la force de l'ONU, la Minusca, en Centrafrique, où les violences se poursuivent

Alors que la France a mis fin il y a plusieurs semaines à l’opération Sangaris qui visait à rétablir la paix en Centrafrique, de nouveaux affrontements ont été enregistrés entre groupes armés, forçant les soldats de l’ONU à intervenir.

Des affrontements ont opposé deux factions rivales de l'ex-rébellion Séléka en Centrafrique dans la ville de Bria (à 400 km au nord-est de Bangui), amenant les Casques bleus présents sur place à «riposter», a fait savoir la force de l'ONU (Minusca), dans un communiqué.

La Minusca «appelle à la fin immédiate des affrontements  qui ont éclaté lundi à Bria, entre les éléments armés du FPRC [faction dirigée par Noureddine Adam] et de l’UPC [faction dirigée par Ali Ndarass], soulignant que les deux groupes seront tenus pour responsables des violences, en particulier contre les populations civiles», est-il proclamé dans le communiqué, qui ne fournit pas de bilan de ces violences.

«La base de la Minusca a été la cible de tirs de la part d’éléments du FPRC avant que les Casques bleus ne ripostent et ne les expulsent de la zone. Par ailleurs, un Casque bleu a été légèrement blessé sur un autre terrain», ajoute le texte.

La Centrafrique peine à se relever du chaos de la guerre civile provoquée en 2013 par le renversement de l'ex-président François Bozizé par des rebelles séléka («coalition» en sango) majoritairement musulmans, qui avait entraîné une contre-offensive de milices majoritairement chrétiennes.

L'intervention de la force française Sangaris, qui a pris fin le 31 octobre, et le déploiement de la Minusca n'ont pas réussi à stabiliser la situation dans ce pays, classé parmi les plus pauvres au monde.

Lire aussi : L'annonce de la fin de l'opération Sangaris en Centrafrique assombrie par des affrontements à Bangui

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»