La centre finlandais anti-Daesh/anti-Moscou, et autres fables nordiques sur la grande menace russe

La centre finlandais anti-Daesh/anti-Moscou, et autres fables nordiques sur la grande menace russe© © Bibliothèque de documentation internationale contemporaine / MHC
Affiche anti-communiste française de l'entre-deux-guerres

La Finlande a fait savoir qu'elle comptait créer un centre de résistance contre les menaces «hybrides» telles que Daesh... et la Russie ! Une illustration parmi d'autres de la phobie anti-russe sévissant dans les Etats nordiques et baltes.

«L'objectif de ce centre est de renforcer notre résistance aux menaces hybrides à travers des entraînements, des recherches et des échanges de connaissances», a indiqué le sous-secrétaire d'Etat finnois Jori Arvonen, lundi 21 novembre, selon l'agence Reuters, au sujet d'un projet de «centre d'excellence» faisant l'objet de discussions entre la Finlande, les Etats-Unis, l'UE et des pays membres de l'OTAN.

Un site de lutte contre les formes de menaces sécuritaires propres au XXIe siècle, donc, qui a dans le viseur aussi bien les djihadistes de l'Etat islamique (EI) que... la Russie. Les attaques hybrides, affirme en effet le haut responsable finlandais, peuvent être «de nature diplomatique, militaire, technologique ou financière». Or, selon lui, Moscou tenterait «d'influencer l'information en Finlande», et rejoindrait donc Daesh et ses efforts de propagande en Europe parmi les fléaux mondiaux les plus périlleux...

Un type parallèle qui peut surprendre, mais dont les Etats baltes et nordiques ne sont pourtant pas avares.

Lire aussi : Le Pentagone : la Russie et Daesh déclarés comme les plus grandes menaces pour les Etats-Unis

Manuel illustré du guérillero et entraînements au combat anti-russes

Fin octobre, c'est le gouvernement lituanien qui avait trahi sa peur obsessionnelle de la Russie, en imprimant pour ses citoyens un guide de formation à la guérilla de près de 80 pages. A leur lecture, les Lituaniens pouvaient apprendre à survivre dans la froid, à distinguer les différents types de tanks ou encore... à faire des réserves de préservatifs !

Une campagne sensationnelle, à laquelle n'a toutefois rien à envier celle, épique, réalisée récemment en Estonie par un groupe paramilitaire du nom de Ligue de Défense estonienne : celle-ci a pris la forme d'un entraînement mettant les citoyens dans la peau d'insurgés afghans luttant contre l'invasion soviétique, durant la guerre froide...

La Suède se fait peur avec des histoires de mystérieux sous-marins russes

Egalement fascinés par l'idée d'un péril russe, les Suédois se sont passionnés, durant l'été 2015, pour la découverte d'une mystérieuse épave de submersible laissant imaginer d'énigmatiques opérations russes dans les eaux territoriales suédoises.

Une passion nationale, puisqu'en février dernier, la découverte par l'armée suédoise d'un périscope inconnu dans la mer avait affolé la presse du pays, qui y a vu le potentiel signe d'une menace moscovite...

Lire aussi : L'Union européenne part à l'attaque de la «propagande» de Daesh et... de la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales