Un manuel d'éthique bientôt distribué par l'armée israélienne à ses soldats en Cisjordanie

Un manuel d'éthique bientôt distribué par l'armée israélienne à ses soldats en Cisjordanie

Face à la multiplication des incidents entre soldats israéliens et habitants cisjordaniens, le commandement militaire de Tsahal a décidé d'éditer un guide destiné à «donner aux soldats les moyens d'affronter certaines situations délicates».

«Quand un détachement arrive dans un village, ses membres doivent être capables d'entrer en contact avec les Palestiniens qui y vivent et savoir comment se comporter de manière appropriée avec eux.» C'est de cette façon que l'état-major de l'armée israélienne explique l'objectif du guide qu'elle s'apprête à publier à destination de ses soldats. Il aura pour but de leur dispenser une instruction éthique les préparant à affronter les situations conflictuelles dans lesquelles ils pourraient se retrouver lors de leur service en Cisjordanie. 

Le document, qui devrait être publié dans les semaines à venir, a pour ambition de «donner aux soldats les moyens d'affronter certaines situations délicates». Il prodigue par exemple des indications précises sur la manière de pénétrer chez les Palestiniens, de conduire des perquisitions dans des propriétés privées ou de traiter les prisonniers.

«Ce sont des choses que les soldats n'apprennent pas lors de leur entraînement», explique un général de Tsahal interrogé par le Jerusalem Post. «Même des soldats exceptionnels peuvent parfois dépasser les bornes dans des situations posant un dilemme moral», a-t-il ajouté, précisant qu'il ne s'agissait «pas toujours de brutalités, mais aussi parfois d'une incapacité à adopter la conduite adaptée».

Tout en précisant que le nombre de «situations posant un dilemme moral» est relativement faible, le commandement central de l'armée israélienne affirme qu'il est nécessaire et possible de les prévenir, notamment en agissant sur le stress des militaires. «Certains soldats ne sont pas préparés aux spécificités de la situation en Cisjordanie», précise-t-il. 

La rédaction de ce guide intervient après plusieurs incidents survenus ces derniers mois et ayant mis en lumière le comportement parfois sujet à polémique de certains soldats déployés en Cisjordanie. Le dernier en date a été filmé par l'association humanitaire B'Tselem en juillet dernier. La vidéo montre un soldat israélien en train de confisquer le vélo d'une fillette et de le jeter dans les buissons, dans la ville d'Hebron.

Si les avocats du soldat impliqué ont argué que celui-ci tentait de protéger la fillette en l'empêchant de traverser pour rejoindre le quartier juif de la ville, l'affaire a fait du bruit – au point qu'elle figure parmi les exemples pratiques de «dilemmes moraux» que traite le guide à paraître.

Les territoires occupés de Cisjordanie connaissent un regain de tension ces derniers temps en raison du processus de colonisation relancé en 2015 par les autorités israéliennes, en dépit des condamnations de la communauté internationale. Les négociations de paix entre l'Autorité palestinienne et Israël, qui se disputent les territoires en question, sont au point mort depuis 2014. Dans l'ensemble des Territoires palestiniens, de Jérusalem et d'Israël, les violences et affrontements recensés depuis octobre 2015 ont coûté la vie à 236 Palestiniens, 36 Israéliens, deux Américains, un Erythréen, un Jordanien et un Soudanais.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.