Le patriarche Kirill : «Donald Trump laisse de l'espoir pour un vrai dialogue avec la Russie»

Le patriarche Kirill : «Donald Trump laisse de l'espoir pour un vrai dialogue avec la Russie»© Sergei Karpukhin Source: Reuters

Les déclarations de Donald Trump durant sa campagne montrent que le nouveau président américain est prêt à ouvrir la voie à un dialogue avec la Russie et à unir ses efforts contre le terrorisme, a déclaré à RT le chef de l'Eglise orthodoxe russe.

Dans une interview exclusive avec le journaliste de RT Daniel Hawkins, le Patriarche a fait l'éloge des déclarations de campagne de Donald Trump, dans lesquelles ce dernier a montré «l'intention d'ouvrir la voie à un dialogue avec la Russie, principalement en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme».

«Ce genre de rhétorique ouvre la possibilité d'une vraie coopération et j'espère que ce sera la manière dont la Russie et les Etats-Unis agiront pour affronter la menace du terrorisme», a déclaré le patriarche.

À cet égard, Donald Trump était, selon le patriarche Kirill, très différent des autres candidats à la présidentielle américaine «dont le discours n'invoquait aucun espoir [de coopération]».

Lors de son interview, qu'il a donnée à l'occasion de son 70e anniversaire, le Patriarche a abordé un large éventail de questions, depuis la victoire électorale de Donald Trump jusqu'aux conflits au Moyen-Orient et en Afrique ainsi que la libéralisation de certaines confessions en Occident.

Au cours des célébrations de son anniversaire, le chef de l'Eglise orthodoxe russe rencontrera d'autres patriarches orthodoxes et présidera la Divine Liturgie dans la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou.

L'interview exclusive avec le Patriarche de l'Eglise orthodoxe russe sera diffusée sur RT le lundi 21 novembre.

Lire aussi : Vladimir Poutine et Donald Trump s'appellent pour parler de leurs relations et de la Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales