Redécoupage électoral : des Canadiens invitent quatre Etats américains à faire sécession

Redécoupage électoral : des Canadiens invitent quatre Etats américains à faire sécession
Suivez RT France surTelegram

Sur les réseaux sociaux, des Canadiens invitent les Etats américains ayant voté pour Hillary Clinton à faire sécession et à rallier le Canada. Un collectif californien veut même organiser un référendum sur l'indépendance de la Californie en 2019.

Pour atténuer la douleur des Américains frustrés du résultat de l'élection présidentielle, un groupe de Canadiens invite les habitants de Californie, de l'Oregon, de Washington et du Nevada – des Etats de l'ouest du pays remportés par Hillary Clinton – à faire sécession et à rejoindre le Canada.

«Chers Californie, Oregon, Washington, je suis sûr que nous pouvons nous organiser si vous voulez rejoindre le Canada», a écrit sur Twitter Chad Harris, un journaliste basé en Colombie britannique.

«Sur la côte ouest des Etats-Unis, si vous le souhaitez, vous pouvez tous devenir des provinces canadiennes, étant donné que votre vote est proche de ce dont nous faisons l'expérience au Canada», propose Andrew Mercier de Calgary sur Facebook.

Douglas Cole de Beaverton dans l'Oregon, a manié l'ironie dans sa lettre sur le sujet.

«Cher Canada, Nous, la fine fleur de Washington, de l'Oregon et de Californie, souhaitons faire sécession. Nous vous offrons notre peuple, nos terres, et nos ressources, O Canada. Nous promettons de ne pas nous battre contre cela mais POUR cela. D'ailleurs, étant donné que vous êtes... vous savez... canadiens, nous sommes confiants dans une transition polie alors que nous deviendrons votre quatrième territoire, Washorefornia. Ou Calorington. Les deux nous conviennent. S'il vous plaît prenez-nous. Je vous en prie ?»

Une Californie indépendante ?

La Californie, l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis, pourrait devenir la «Nation en or» si un référendum pour l'indépendance venait à passer. Poussé par son économie et sa démographie, un mouvement de «Calexit» pourrait voir le jour à la suite de l'élection de Donald Trump.

Le collectif «Yes California independence campaign», prévoit une initiative citoyenne en 2018 pour que les Californiens puissent se prononcer pour ou contre l'indépendance de leur Etat. Si cette initiative recueille suffisamment de suffrages, un référendum sera organisé sur la question en 2019.

Sur son site internet, le collectif explique : «Nous préconisons la sécession pacifique des Etats-Unis par un référendum d'indépendance, suivi d'une campagne nationale pour plaider en faveur d'une sortie constitutionnelle de l'Union.»

La «Yes California independence campaign» croit qu'être un Etat américain «ne sert plus les meilleurs intérêts de la Californie».

«Sur des questions allant de la paix et la sécurité jusqu'aux ressources naturelles et à l'environnement, il devient de plus en plus vrai que la Californie se porterait mieux en tant que pays indépendant.»

A l'image du «Brexit» britannique, «notre référendum "Calexit" permettra à la Californie de rejoindre la communauté internationale», conclut le site internet.

A lire aussi : Après la victoire de Trump, les Canadiens demandent l'érection d'un mur à la frontière américaine

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix