Un bombardement piège plus de 900 mineurs dans le Donbass (VIDEO)

La mine Skotchinski, bâtiment administratif (photo d’archive) Source: RIA NOVOSTI
La mine Skotchinski, bâtiment administratif (photo d’archive)

Des centaines de mineurs se sont retrouvés piégés à l’intérieur de deux mines près de Donetsk après une coupure d’électricité due à un bombardement des forces de Kiev, a fait savoir le représentant des milices locales Edouard Bassourine.

D’après Bassourine, la mine de Skotchinski dans la région de Donetsk a fait l'objet d’un bombardement par les forces armées du gouvernement. Des obus ont endommagé les installations électriques et la centrale de distribution, a-t-il précisé.

«On essaie actuellement d'aider les 328 ouvriers qui sont encore dans la mine à en sortir. Quelques 300 ouvriers ont déjà été secourus», a déclaré Bassourine.

576 autres mineurs sont piégés dans la mine de Zasiadko, dans la même région, a ajouté Bassourine.

Une troisième mine du nom d’Abakoumov a elle aussi été atteinte par un obus, mais aucun ouvrier ne s’y trouvait à ce moment précis. La mine d’Abakoumov a également été privée d’électricité par le bombardement.

Depuis tôt ce matin, les positions des forces de la République autoproclamée de Donetsk (DNR) le long de toute la ligne de front ont été visées par les bombardements des forces de Kiev, a fait savoir Bassourine, qui ajoute que les opérations défensives des miliciens se sont poursuivies pendant sept heures.

«A l’heure actuelle, le bilan humain s’élève à 15 morts depuis le début de la provocation qui a commencé à 3h34 (heure locale)», a annoncé Bassourine cité par l’agence d’information de Donetsk.

Selon les informations de l'agence Tass, au moins 60 civils ont été blessés à Donestk suite aux bombardements ce mercredi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales