Podesta#35 : WikiLeaks publie un nouveau lot de mails le jour de l'élection présidentielle

Podesta#35  : WikiLeaks publie un nouveau lot de mails le jour de l'élection présidentielle
John Podesta et Hillary Clinton, ©Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Suivez RT France surTelegram

Alors que les Américains ont commencé à voter pour élire leur futur président, le site lanceur d'alerte a rendu public un nouveau lot d'emails de la correspondance de John Podesta, le directeur de campagne d'Hillary Clinton.

Avec cette 35e livraison de courriels, WikiLeaks a désormais publié quelques 58 375 emails provenant de la correspondance électronique piratée de l'actuel directeur de campagne d'Hillary Clinton, John Podesta.

Lot après lot, les emails révèlent le fonctionnement interne de l'équipe de campagne du Parti démocrate, mais aussi des relations plutôt intimes avec les médias dominants. Dans un communiqué publié en même temps que le 35e lot, Julian Assange nie vouloir influencer l'élection présidentielle américaine mais dénonce un traitement partial de médias favorables à Hillary Clinton.

Le 34e lot publié comptait exactement 888 emails et dévoilait la stratégie à adopter pour capter l'électorat latino-américain. John Podesta proposait alors à la candidate démocrate une liste de personnalités à appeler dans le but d'obtenir le soutien de la communauté hispanique.

Les emails publiés mettent également en lumière la teneur et les tarifs des discours rémunérés d'Hillary Clinton pour de grandes multinationales et des banques telle la Goldman Sachs, mais aussi l'utilisation suspecte de la Fondation Clinton, qui apparaît comme une véritable pompe à liquidités au service de Bill et Hillary Clinton.

Le 32e lot tend à prouver que la fille d'Hillary Clinton, Chelsea, aurait profité des fonds de la fondation pour ses dépenses personnelles. Début octobre 2016, Julian Assange avait promis de diffuser progressivement plus de 50 000 courriers électroniques.

WikiLeaks rapporte être la cible d'attaques par déni de service (DDOS) continues depuis la veille du vote du 8 novembre aux Etats-Unis.

Les emails, piratés en mars 2016 et que WikiLeaks s'est procurés, proviennent du compte Gmail de l'ancien chef de cabinet de la Maison-Blanche et directeur de campagne d'Hillary Clinton, John Podesta. Depuis le début de la publication de ces courriels, les principaux intéressés se sont toujours refusés à authentifier les emails.

Lire aussi : Top 10 des révélations des emails de campagne d’Hillary Clinton

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix