Une couverture sur la victoire de Clinton déjà prête ? Le magazine américain Newsweek s'explique

Une couverture sur la victoire de Clinton déjà prête ? Le magazine américain Newsweek s'explique© Capture d'écran Twitter, @Newsweek
Le magazine Newsweek a déjà préparé ses Unes pour accueillir le prochain "POTUS" (President of the United States)

En réponse aux internautes qui évoquent un trucage de l'élection américaine en découvrant la couverture du prochain Newsweek qui donne Hillary Clinton vainqueur, le magazine a dévoilé la Une alternative de ce numéro.

Non, assure le magazine américain Newsweek, la diffusion de la couverture de son futur numéro montrant Hillary Clinton couronnée du titre Madam President ne confirme en rien un quelconque trucage de l'élection présidentielle américaine.

La fuite sur Twitter de cette Une, le 7 novembre, avait provoqué de vifs remous sur les réseaux sociaux, certains internautes y voyant la preuve que les médias connaissaient déjà l'issue du scrutin du 8.

Une théorie que Newsweek a balayé d'un tweet, dans lequel on découvre qu'une couverture annonçant la victoire du Républicain Donald Trump avait également été conçue par le magazine.

«Depuis les six derniers mois, les éditions spéciales de Newsweek préparent un numéro spécial "En route vers la Maison Blanche" pour chacun des deux principaux candidats [à l'élection présidentielle]», a en outre précisé Tony Romando, de Topix Media, société dépendant du même groupe que Newsweek.

Des arguments qui ne devraient toutefois pas réduire à néant les interrogations de certains électeurs américains au sujet d'un éventuel trucage des élections : le candidat républicain Donald Trump lui-même a dénoncé, à plusieurs reprises, la corruption qui entourerait l'organisation du scrutin et qui jouerait en faveur de sa rivale démocrate.

Lire aussi : Emailgate : Trump accuse le directeur du FBI de chercher à protéger Clinton

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales