Un quatrième séisme frappe l’Italie

Un quatrième séisme frappe l’Italie© Max Rossi Source: Reuters
Une église détruite à Borgo Sant'Antonio

Un tremblement de terre d'une magnitude de 5 sur l'échelle de Richter a secoué l’Italie le 3 novembre, au sud-ouest de Pérouse, région déjà frappée fin octobre. Depuis août, plus de 300 personnes ont péri et 1300 ont été déplacées à cause de séismes.

Le Bureau des études géologiques des Etats-Unis a annoncé qu'un quatrième séisme avait secoué le centre de l'Italie le 3 novembre. Les scientifiques l’ont qualifié de «modéré», sa magnitude n’ayant pas dépassé les 5 points sur l’échelle de Richter, mais ils ont fait état de dégâts matériels considérables. Pour l’instant, aucune victime n’est à déplorer.

La fin du mois d'octobre n'a pas été des plus paisible dans cette région italienne. Le centre du pays a été frappé par de forts séismes à trois reprises. Vers 7h40 le 30 octobre, la secousse - la plus forte dans la péninsule depuis 1980 - a été ressentie jusqu’à Rome.

D’après les estimations, sa magnitude aurait atteint 6,5. Une impressionnante faille est apparue dans une montagne d'Ombrie. La ville de Castelluccio, surplombant la montagne, a été dévastée : la route y menant et les maisons ont été presque complètement détruites.

Lire aussi : «J'ai vu l'enfer» : témoignages d'Italiens après le tremblement de terre (PHOTOS, VIDEOS)

Le 24 août dernier, un séisme avait marqué les esprits : ce jour là, la terre avait tremblé au beau milieu de la nuit, faisant près de 300 morts. Au total, plus de 1 300 personnes ont été déplacées à cause des séismes en Italie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales