Chef des services allemands : une défaite de l'EI en Irak pourrait mener à des attentats en Europe

Chef des services allemands : une défaite de l'EI en Irak pourrait mener à des attentats en Europe Source: Reuters

Pour Hans-Georg Maassen, chef du renseignement allemand, si l'EI est défait à Mossoul, ses membres pourraient adopter la stratégie du faible : frapper à l'aveugle l'Europe pour se venger et persévérer dans leur tentative d'y instiller la peur.

Dans une interview au magazine allemand Deutschlandfunk, le maître espion se réjouit du succès de l'opération menée à Mossoul par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, mais il met également en garde contre ses possibles conséquences. 

 

Expliquant que les services de renseignement allemand, le BfV, suivent de très près la situation, il redoute que la victoire sur le terrain des forces alliées ne pousse l'EI dans ses retranchements, et le conduise à multiplier les attentats en Europe en guise de vengeance. 

Hans-Georg Maassen ne craint pas une attaque imminente, mais ses services se préparent néanmoins à cette éventualité, l'Allemagne ayant été secouée par plusieurs attaques terroristes ces derniers mois. Le 18 juillet dernier, un jeune réfugié afghan avait semé l'effroi après avoir attaqué les passagers d'un train à l'aide d'une hache, avant d'être neutralisé. Une semaine plus tard, le célèbre festival d'Ansbach était visé par un kamikaze, blessant 15 personnes.

Echaudé par ces précédents, le patron des services allemands redoute un scénario inspiré des attentats de Paris, qui pourrait consister en une première attaque commise par des kamikazes, suivie de tirs à la kalachnikov. 

Le 17 octobre dernier, l'armée irakienne et ses milices alliées soutenues par la coalition menée par les Etats-Unis ont lancé une opération de grande envergure pour reprendre Mossoul, la deuxième plus grande ville d'Irak, entre les mains de Daesh depuis 2014.  

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales