Syrie : selon Washington, des avions russe et américain ont failli se percuter en plein vol

Syrie : selon Washington, des avions russe et américain ont failli se percuter en plein vol Source: Reuters
Deux chasseurs russes SU-24

D'après un haut-gradé de l'armée de l'air américaine, une collision aurait pu avoir lieu en vol entre un chasseur américain et avion de combat russe, qui se sont croisés de près en pleine nuit.

Un avion de combat russe est passé dangereusement près d'un appareil militaire américain dans le ciel de l'est de la Syrie, ont indiqué des responsables du ministère américain de la Défense.

L'accident a failli arriver le 17 octobre, lorsqu'un avion russe qui escortait un gros appareil de surveillance a effectué des manœuvres à proximité d'un avion américain, a expliqué Jeff Harrigan, lieutenant-général dans l'armée de l'Air américaine. 

Les deux avions se trouvaient à près de 800 mètres l'un de l'autre lorsqu'ils se sont croisés, aux alentours de minuit. Les deux avions volaient feux éteints. Néanmoins, le lieutenant général a affirmé que l'incident «n'était pas grave».

Un autre haut-gradé de l'armée a ajouté que le pilote américain avait ressenti des turbulences au passage de l'avion russe.

La coalition internationale et la Russie ont mis en place une ligne de communication pour discuter de la localisation approximative de leurs appareils dans le ciel syrien.

Dans le cas présent, le pilote américain a tenté sans succès de contacter l'avion russe par un canal radio d'urgence, a dit le responsable américain, mais le lendemain, des responsables russes ont expliqué à leurs homologues américains que le pilote russe «n'avait pas vu» l'avion américain.

Selon Jeff Harrigian, les incidents de ce genre ont augmenté ces six dernières semaines et arrivent désormais «à peu près une fois tous les dix jours».

Lire aussi : Syrie : six civils tués et 71 blessés dans des bombardements djihadistes sur Alep

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.