La politique de Clinton en Syrie mènera à une Troisième Guerre mondiale selon Trump

La politique de Clinton en Syrie mènera à une Troisième Guerre mondiale selon Trump Source: Reuters
Hillary Clinton lors d'un meeting en juillet 2016

Dans une interview à Reuters, Donald Trump explique ne pas vouloir d'une guerre mondiale contre la Russie. Donald Trump considère Daesh comme l'ennemi prioritaire et critique la position agressive d'Hillary Clinton à propos du conflit en Syrie.

Lire aussi : La Russie et Poutine, sujets les plus abordés par Trump et Clinton au cours de leurs débats

«Si nous écoutons Hillary Clinton, vous finirez par avoir une Troisième Guerre mondiale pour la Syrie», a déclaré Donald Trump, le candidat républicain à la présidentielle américaine.

Pour Donald Trump, demander la démission de Bachar al-Assad n'est pas la priorité. Selon lui, la première urgence est de défaire et détruire l'Etat islamique : «Nous devrions nous focaliser sur l'Etat islamique. Nous ne devrions pas nous focaliser sur la Syrie.»

Donald Trump ne veut pas de confrontation militaire avec la Russie

Dans une interview largement consacrée à la politique étrangère des Etats-Unis, Donald Trump a expliqué le mardi 25 octobre : «Vous ne combattez plus la Syrie, vous vous battez contre la Syrie, la Russie et l'Iran, d'accord ? La Russie est un pays nucléaire, mais un pays où les missiles nucléaires fonctionnent au contraire d'autres pays qui ne font que parler.»

La gestion par Hillary Clinton des relations entre les Etats-Unis et la Russie a de nouveau été critiquée par le candidat républicain. Ce dernier s'est également interrogé sur la manière dont la candidate démocrate serait capable de négocier avec le président russe Vladimir Poutine après l'avoir tant diabolisé.

Hillary Clinton a appelé à l'établissement en Syrie d'une «No fly zone», c'est à dire une zone d'interdiction de survol aérien et des «safe zone» afin de protéger les civils. Certains analystes craignent que la protection de ces zones n'amène les Etats-Unis à entrer en conflit direct avec l'aviation russe. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales