Michel Barnier aurait demandé à négocier le Brexit en français : «never» pour Theresa May

Michel Barnier aurait demandé à négocier le Brexit en français :  «never» pour Theresa May Source: AFP

Michel Barnier a-t-il voulu imposer le français pour les négociations du Brexit ? S'il a depuis démenti, les Britanniques, eux, n'ont pas manqué l'occasion d'affirmer l'attachement à leur langue. Non sans humour, of course.

Commissaire européen au marché intérieur et aux services, Michel Barnier parle couramment anglais. Mais Michel Barnier parle aussi couramment français, et tient à défendre sa langue natale sur la scène internationale. C'est en tout cas ce que rapporte l'agence Reuters, qui affirme que ce dernier aurait voulu négocier le Brexit dans la langue de Molière plutôt que dans celle de Shakespeare. 

Cette position a aussitôt été démentie par l'intéressé. «Je ne me suis jamais exprimé sur la langue des négociations. Je travaille aussi bien en français qu'en anglais. Le régime linguistique doit être fixé au début des pourparlers, et faire l'objet d'un accord entre les parties prenantes», a-t-il affirmé sur Twitter... dans un anglais «fluent».

Theresa May, Premier ministre britannique, a eu le temps, entre temps, de faire mise au point dans un communiqué. «Nous conduirons les négociations de la manière la plus profitable et la plus adéquate pour le Royaume-Uni», a-t-elle déclaré. Comprendre : in english.

En attendant, ce léger couac n'a pas manqué de faire réagir les internautes français et britanniques, tout en humour anglais. Certains, par exemple, imaginent ce que donneraient des négociations en franglais.

D'autres voient une volonté de revanche dans la tentative d'imposer le français.

Et puis, il y a ceux qui n'hésitent pas à témoigner leur enthousiasme face à la proposition de l'ancien ministre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales