Hollande met en garde Londres : «Theresa May veut un Brexit dur, la négociation sera dure»

- Avec AFP

Hollande met en garde Londres : «Theresa May veut un Brexit dur, la négociation sera dure» Source: AFP
François Hollande s'exprime lors du sommet européen de Bratislava le 16 septembre 2016

François Hollande a mis en garde Theresa May au sujet du Brexit. Le premier ministre britannique doit assister avec les dirigeants des 27 autres pays de l'UE à son premier sommet européen depuis le vote du Brexit. 

Le président français François Hollande a prévenu jeudi Theresa May que les négociations seraient «dures» si le Premier ministre britannique persistait à s'orienter vers un Brexit «dur», à savoir sans concession.

«Je l'ai dit très fermement : Madame Theresa May veut un Brexit dur, la négociation sera dure», a prévenu le président français François Hollande en arrivant à un sommet européen à Bruxelles.

La réunion des dirigeants des pays-membres de l'Union européenne doit permettre d'aborder le question du Brexit ainsi que plusieurs autres dossiers brûlants (accords commerciaux, sanctions contre la Russie, crise migratoire).

Dans un entretien au Sunday Times, le premier ministre britannique Theresa May a annoncé qu'elle présenterait une loi au printemps 2017 pour révoquer l'Acte d'adhésion à l'UE de 1972. 

«Cela marquera la première étape pour faire du Royaume-Uni un pays souverain et indépendant à nouveau», a déclaré Theresa May, soulignant que cela signifierait «la fin de l'autorité de l'UE au Royaume-Uni».

La premier ministre britannique s'est récemment orienté vers un Brexit «dur», sans compromis et a insisté sur l'idée d'appliquer un contrôle de l'immigration aux citoyens de l'UE.

Lire aussi : «Brexit veut dire Brexit» : Theresa May déclencherait la sortie de l’UE sans vote du parlement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales