La Russie «très préoccupée» par le refus du Front Al-Nosra de quitter Alep

- Avec AFP

La Russie «très préoccupée» par le refus du Front Al-Nosra de quitter Alep© ALEXANDER NEMENOV Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov accuse le front Al-Nosra d'empêcher les civils de quitter Alep malgré la trêve humanitaire. A plusieurs reprises, les terroristes ont tirés sur les corridors mis en place pour l'évacuation.

Sergueï Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe se dit «très préoccupé» par le refus des djihadistes du front Al-Nosra de quitter Alep où une trêve est en cours pour l'évacuation des civils. «Malgré les gestes de bonne volonté de Moscou et Damas visant à normaliser la situation à Alep, les combattants du Front Al-Nosra refusent de quitter la ville», a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse. Interrogé par des journalistes, il a assuré l'intention du président Vladimir Poutine de «prolonger autant que possible en fonction de la situation réelle sur le terrain, l'arrêt des frappes aériennes».

Le chef de la diplomatie a également désapprouvé les frappes meurtrières turques menées contre des milices kurdes syriennes. Il a dit espérer que les Etats-Unis, à la tête de la coalition, veillent au respect des objectifs communs : la lutte contre Daesh et le Front Al-Nosra.

Par ailleurs, le 20 octobre, Sergueï Lavrov et le secrétaire d’Etat américain John Kerry se sont entretenus au téléphone afin de trouver des solutions pour «normaliser» la situation à Alep.

Le 13 octobre, la première trêve humanitaire de 11 heures par jour est décidée par la Russie. Au total, huit couloirs humanitaires ont été établis, dont six pour les civils, malades et blessés, et deux pour le retrait de rebelles armés. Ainsi, le 21 octobre, le général Sergueï Roudskoï confirme la prolongation de la trêve jusqu'au 22 octobre. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix