Vladimir Poutine à Berlin pour son premier sommet depuis un an sur la crise en Ukraine

Auteur: Ruptly TV

Le président russe est arrivé le 19 octobre dans la capitale allemande afin de rencontrer ses homologues allemand, français et ukrainien. Ce sommet sur la situation en Ukraine intervient dans un contexte diplomatique tendu entre Russie et Occident.

  • Une «feuille de route» pour l'application des accords de Minsk, visant à résoudre la crise dans l'est de l'Ukraine, sera présentée avant fin novembre, a annoncé jeudi le président ukrainien Petro Porochenko.

    «D'ici fin novembre, nous devons approuver une feuille de route. Ce sera un document sur la mise en oeuvre de tous les accords de Minsk», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, cité par l'agence de presse Interfax-Ukraine, à l'issue d'un sommet à Berlin avec la chancelière allemande Angela Merkel et les présidents français François Hollande et russe Vladimir Poutine.

  • Le président François Hollande a, à son tour, fait son arrivée à Berlin.

Auteur: Ruptly TV

Cela faisait un an que le locataire du Kremlin n’avait pas participé à un sommet sur la crise ukrainienne. Vladimir Poutine est pourtant bien à Berlin le 19 octobre. Il a été accueilli par Angela Merkel à 18h30 à la chancellerie située au coeur de la capitale allemande.

En savoir plus : Chef de la diplomatie allemande : la période actuelle est «plus dangereuse» que la Guerre froide

Les deux chefs d’Etat ont ensuite retrouvé François Hollande et le président ukrainien Petro Porochenko, arrivés plus tôt dans l'après midi. La rencontre aura pour coeur de cible la situation en Ukraine, dont l’est du pays est toujours secoué par un conflit meurtrier entre l’armée régulière et les Républiques séparatistes. Il est responsable d’environ 10 000 morts depuis avril 2014.

«Nous ne nous attendons à aucune percée» pour faire appliquer les accords de paix de Minsk a déclaré le 19 octobre le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.  

La situation en Syrie devrait également occuper une partie des débats. Le conflit voit la Russie et les Etats-Unis s’opposer de plus en plus. Une situation qui fait même craindre à certains observateurs un conflit.

En savoir plus : «On peut attendre n’importe quoi» de la part de Washington : Poutine sur la cyberattaque américaine

Le 20 octobre, au lendemain de ce sommet, une réunion des chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne examinera la question des relations avec Moscou et les sanctions imposées à la Russie en raison du conflit ukrainien.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales