Chef de la diplomatie allemande : la période actuelle est «plus dangereuse» que la Guerre froide

Les Etats-Unis et la Russie au bord de l'affrontement ? Source: Reuters
Les Etats-Unis et la Russie au bord de l'affrontement ?

Le ministre des Affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier a montré son inquiétude de voir un conflit éclater entre les Etats-Unis et la Russie alors que les tensions entre les deux pays ne cessent de croître.

Le numéro un de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier vient d’apporter sa pierre à l’édifice de la crainte concernant une éventuelle guerre russo-américaine. Durant un entretien accordé au quotidien Bild, le plus lu du pays, il a fait part de ses inquiétudes concernant une situation qu'il juge encore plus dangereuse que lors de la Guerre froide.

«C'est une illusion de croire qu'il s'agit de l'ancienne Guerre froide. Les temps actuels sont différents, plus dangereux», a-t-il analysé. Cité dans le même article, l’ex-diplomate allemand Wolfgang Ischinger, ancien médiateur de l'OSCE pour l'Ukraine, va même plus loin : «Le danger d'une confrontation militaire est considérable.» Selon lui, il «n'a jamais été aussi important depuis des décennies et la confiance entre l'Ouest et l'Est jamais aussi faible».

Une guerre imminente ?

Ces déclarations interviennent dans un contexte de tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Russie, notamment sur le conflit syrien. Washington a suspendu le 3 octobre la coopération avec Moscou concernant ce théâtre d'opération alors que leurs échanges militaires sur le terrain sont réduits au strict minimum.

Les avions de la coalition sous commandement américain ont bombardé les positions des forces gouvernementales syriennes le 17 septembre dernier, entraînant la mort de 83 militaires. Si la Maison Blanche maintient qu’il s’agit d’une «erreur», de récentes «fuites» dans la presse occidentale font état de possibles prochaines frappes aériennes contre les forces gouvernementales syriennes.

Des informations qui ont aussitôt pousser les autorités russes à mettre en garde leurs homologues rappelant que la Syrie avait sur son territoire des systèmes S-300 et S-400 de défense aérienne prêts à l'emploi en cas de nouvelle offensive américaine sur les forces syriennes.

Lors d’une conférence sur l’avenir de l’armée américaine qui s’est déroulée le 4 octobre, le chef de l’état-major de l’armée américaine Mark Milley, a jugé qu’un conflit russo-américain était «quasiment certain».

En savoir plus : Généraux américains : un conflit «extrêmement meurtrier» avec la Russie est «quasiment certain»

Le géneral Hix a quant à lui précisé que les Etats-Unis avaient été contraints de se préparer à une «violence d'une ampleur que l’armée américaine n’a pas connue depuis la guerre de Corée», au regard des avancées technologiques réalisées par la Russie et par la Chine. Ambiance.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales