«On peut attendre n’importe quoi» de la part de Washington : Poutine sur la cyberattaque américaine

Source: Sputnik

S’exprimant sur la menace d’attaque informatique contre la Russie proférée par le vice-président américain Joe Biden, Vladimir Poutine a souligné que c’était la première fois que Washington faisait de telles déclarations.

A Goa (Inde), lors de la conférence du sommet de BRICS, Vladimir Poutine a estimé que Washington essayait de détourner l’attention de ses problèmes domestiques en présentant la Russie comme un ennemi. Ainsi, les relations américano-russes ont été sacrifiées au profit de la présidentielle.

Vladimir Poutine a notamment précisé que la Russie ne voulait pas d’une confrontation avec les Etats-Unis mais que ses «partenaires le choisiraient».

«Nous ne savons pas ce qui arrivera après les élections aux Etats-Unis mais nous souhaitons la bienvenue à tous ceux qui veulent travailler avec nous», a-t-il poursuivi.

En ce qui concerne la menace d'attaque informatique par le vice-président américain, Vladimir Poutine a souligné que c’était la première fois dans l’histoire que de telles déclarations étaient faites à un tel niveau.

«Cela ne correspond pas aux standards de la communication internationale. […] On peut attendre n’importe quoi de la part de nos amis américains. Mais qu'a-t-il[Joe Biden] dit que nous ne savions pas déjà ? Est-ce que nous ne savions pas que les autorités américaines espionnaient et écoutaient tout le monde ?», s’est demandé le président russe.

Dans l'extrait d'un entretien accordé à la chaîne NBC rendu public le 14 octobre, le vice-président américain Joe Biden a assuré que les Etats-Unis enverraient un «message» à Vladimir Poutine. «Nous avons la capacité de le faire et le message sera envoyé, il le saura et ce sera selon notre calendrier et dans des circonstances qui auront l'impact le plus important», a-t-il dit. Questionné pour savoir si le public serait au courant, Joe Biden a répondu laconiquement: «J'espère que non».

Lire aussi : Les Etats-Unis accusent la Russie de tenter d'influencer le processus électoral américain

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales