Armée syrienne : les Etats-Unis comptent aider les combattants de l'EI à fuir Mossoul pour la Syrie

De la fumée s'élevant de l'est de Mossoul, le 17 octobre.© Azad Lashkari Source: Reuters
De la fumée s'élevant de l'est de Mossoul, le 17 octobre.

Alors que les forces irakiennes tentent de reconquérir la ville de Mossoul, l'armée syrienne a accusé la coalition internationale menée par les Etats-Unis de préparer le transfert des djihadistes de Daesh, présents dans la ville, vers la Syrie.

«Toute tentative de traversée de la frontière [irako-syrienne] est une attaque contre la souveraineté de la Syrie [...] et sera traitée avec toutes les forces disponibles», a prévenu l'armée syrienne dans un communiqué publié mardi 18 octobre. Celle-ci, en effet, accuse la coalition conduite par les Etats-Unis d'avoir pour projet d'aider les combattants du groupe terroriste Etat islamique (EI) se trouvant dans la ville de Mossoul, prise d'assaut par les troupes irakiennes, de fuir cette dernière.

En outre, le communiqué affirme que le plan des Etats-Unis prévoit de sécuriser le déplacement des djihadistes de Mossoul jusqu'à la Syrie voisine, afin de consolider la présence de Daesh dans ce pays et de créer «de nouveaux champs de bataille» dans l'est syrien.

Alliée des autorités en Irak, la coalition internationale menée par Washington soutient en Syrie les groupes d'insurgés combattant les forces gouvernementales.

Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie russe, rappelant que la ville de Mossoul n'était pas totalement encerclée, avait affirmé que «le corridor ouvert pos[ait] le risque que les combattants de Daesh puissent fuir de Mossoul et partir pour la Syrie»

L'assaut décisif de l'armée irakienne contre le fief de Daesh dans le pays

La veille, lundi 17 octobre, l'armée irakienne a lancé une vaste opération de reconquête de la ville de Mossoul, à l'ouest du pays, contrôlée par les combattants de Daesh depuis deux ans.

Lire aussi : Au cœur de l’offensive à Mossoul : l’attentat suicide contre les forces irakiennes (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales