Le Croissant-Rouge s'attend à un million de nouveaux réfugiés après l’opération à Mossoul

© Ako Rasheed Source: Reuters

Dans une interview à RT, Sara Zawqari, porte-parole du Croissant-Rouge en Irak, a exprimé ses préoccupations face au début de l’opération à Mossoul, déclarant que plus d’un million d'individus risquaient d'être déplacés.

«Nous sommes extrêmement préoccupés par la catastrophe humanitaire qui se produira après le début de l’opération, quand les gens commenceront à fuir. Plus de trois millions de personnes ont déjà été déplacés dans le pays. Nous nous attendons à un million de nouveaux déplacés», a déclaré la porte-parole du Croissant Rouge en Irak, Sara Zawqari.

«Comme nous le voyons, les gens fuient sans quoi que ce soit, ils n’ont rien et sont obligés de repartir de zéro», a-t-elle précisé.

Dans la soirée du 16 octobre, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé le début de l’opération militaire à Mossoul, principal bastion de l'organisation terroriste en Irak, et où se trouvent plus de 1,5 million d'habitants. Allant au devant des violentes batailles à venir, le Haut-commissariat aux réfugiés de l'ONU avait déjà construit un camp de Khazer à 30 kilomètres à l’est de Mossoul. Ce camp ne pourrait, par contre, accueillir que 120 000 personnes.

© Azad Lashkari Source: Reuters

Il y a une semaine, le 11 octobre, sur les ondes d’Al ghad radio, un animateur s’était adressé aux habitants de Mossoul, leur aurait transmettant un message du ministre de la Défense irakien qui leur conseillait de ne pas quitter la ville. «Le conseil est ne pas sortir. Restez chez vous, c’est un acte de résistance. […] Et, moi, je suis sûr que les habitants de Mossoul ont vu la situation misérable des déplacés, comme ils souffrent. Si vous sortez de chez vous, Daesh prendra possession de votre maison et elle sera prise pour cible», a ainsi expliqué l’animateur.

Lire aussi : «Le temps de la victoire est venu» : l’Irak lance une opération pour reprendre Mossoul à Daesh

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales