Grèce : la police utilise du gaz lacrymogène sur des manifestants retraités (IMAGES)

© Capture d'écran @SavvasKarma

Alors que le gouvernement grec s'apprête à présenter le budget de l'année 2017, près de 1 500 retraités se sont mobilisés à Athènes afin de protester contre la réduction de leurs pensions, et ont été durement réprimés par les forces de l'ordre.

La police grecque a fait usage (de manière limitée) de gaz lacrymogène contre des retraités manifestant à Athènes contre la compression de leurs pensions, a rapporté l'agence Reuters. La scène s'est déroulée dans la matinée du lundi 3 octobre, une demi-journée avant la présentation par le gouvernement du futur budget annuel, prévue dans la soirée.

Les quelque 1 500 personnes mobilisées se dirigeaient vers le bureau du Premier ministre, Alexis Tsipras, avant que les forces de l'ordre ne bloquent leur progression. La situation s'est tendue entre les policiers et les retraités lorsqu'une dizaine d'entre eux ont tenté de pousser le bus qui les empêchait de poursuivre leur marche.

Un journaliste de l'agence Associated Press, notamment, a diffusé sur Twitter une photographie d'un homme tombant à genoux après avoir été touché par un tir de gaz, ainsi qu'une autre du véhicule barrant la route des manifestants.

Les forces de l'ordre font ici usage du gaz lacrymogène contre des manifestants se dirigeant vers le Mémorial national de la résistance où le premier ministre Alexis Tsipiras tenait un discours.

Elu en janvier 2015 sur un programme de rupture avec la politique économique d'austérité de son prédécesseur, Alexis Tsipras a néanmoins réalisé diverses coupes budgétaires dans le but de contribuer au désendettement de son pays, et prévoit d'en faire de nouvelles.

Lire aussi : Des manifestants grecs s’en prennent à la police à coups de pierres et de bâtons

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales