Stoltenberg à RT : «L’OTAN ne va pas spéculer sur l’attaque contre le convoi humanitaire en Syrie»

Source: Reuters

Interrogé par RT, le secrétaire général de l’OTAN , Jens Stoltenberg a refusé de «spéculer» sur l'identité des responsables de l’attaque contre le convoi d’aide humanitaire près d’Alep, déclarant que l’OTAN devait d'abord examiner les faits.

«L’attaque sur le convoi humanitaire est moralement totalement inacceptable, il s’agit d’une violation flagrante de la loi internationale», a expliqué Jens Stoltenberg dans une interview au correspondant de RT, Ilya Pentrenko, après une rencontre du secrétaire de l’OTAN avec le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov.

Malgré les rumeurs diffusées par les Etats-Unis sur la «culpabilité» russe dans cette affreuse attaque où 21 personnes (20 civils et un bénévole du Croissant-Rouge) ont été tuées, le secrétaire général de l'OTAN a refusé de livrer son opinion sur l'identité des responsables.

«Je ne vais pas spéculer sur ce sujet. Il est très important que les faits soient réunis pour comprendre ce qu'il s’est passé, je ne vais pas faire des suppositions», a-t-il poursuivi en remerciant Sergueï Lavrov pour une rencontre «honnête» et «efficace».

Le 19 septembre, 31 véhicules humanitaires ont été attaqués alors qu'ils se dirigeaient vers la ville d'Alep. Le ministère russe de la Défense a publié une vidéo tournée par un drone qui révèle la présence de djihadistes à proximité du convoi. Les Etats-Unis, quant à eux, maintiennent que le convoi aurait été victime d'une frappe aérienne effectuée par l'aviation russe ou syrienne.

Lire aussi : Syrie : la Russie appelle à une enquête impartiale sur l'attaque d'un convoi humanitaire

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales