Manuel Valls : «Chacun connaît mon respect à l’égard du président Bouteflika»

© ERIC FEFERBERG Source: AFP

Cinq mois après avoir suscité de vives réactions en postant sur Twitter une photo du président algérien peu flatteuse, le Premier ministre français s'est exprimé pour la première fois à propos de cet incident, réfutant toute intention malveillante.

«Chacun connaît mon respect à l’égard du président Bouteflika», a assuré Manuel Valls dans une interview publiée dans le magazine Jeune Afrique, selon le site algerie-focus.com. Le Premier ministre français a souhaité ainsi dissiper toute ambigüité concernant le tweet d'avril dernier, qui avait tant fait parler de lui.

Le cliché, sur lequel le président algérien apparaissait exténué, le regard absent, avait été perçu par un certain nombre d'Algériens – dont des responsables politiques – comme une atteinte à l'image de leur chef d'Etat. Des fervents partisans du président Bouteflika avaient même accusé les autorités françaises de manipulation.

Cette polémique, selon les déclarations du chef du gouvernement français rapportées lundi 19 septembre, n'a toutefois «rien changé à la relation que [la France entretient] depuis quatre ans avec les autorités algériennes et avec le Premier ministre Sellal». «Il faut avoir du sang-froid dans ce genre de situation», a-t-il ajouté.

Plus globalement, Manuel Valls a appelé l'Algérie et la France à se tourner vers l'avenir, sans pour autant oublier leur passé commun. «Laissons les historiens mener les travaux et cessons de vivre dans la culpabilité, le ressassement et la repentance. Un pays s’honore de reconnaître ses responsabilités», a ainsi souligné le Premier ministre.

Lire aussi : L’état de santé du président algérien mis en cause après les révélations de Jean-Louis Debré

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales