50 sacs de billets de banque retrouvés chez un colonel de police russe luttant contre la corruption

© Capture d'écran du site de la chaîne de télévision Ren-TV

Une vraie fortune a été découverte dans l'appartement d’un haut responsable luttant contre la corruption en Russie. 120 millions de dollars et 2 millions d'euros étaient stockés en espèces. Les images de la perquisition sont édifiantes.

Les images sidérantes de l’argent retrouvé dans l’appartement du colonel de police Dmitri Zahartchenko ont été diffusées dans des médias russes. La somme astronomique de 120 millions de dollars et de 2 millions d’euros (9 milliards de roubles) était stockée dans 50 sacs et boîtes. Il n’aurait pas été facile pour les enquêteurs de sortir tout ce liquide : le poids cumulé de tout l’argent saisi dépasse la tonne !

© kommersant.ru

© kommersant.ru
© kommersant.ru

L’appartement qui regorgeait d’argent «ne m'appartient pas», affirme le policier arrêté. «Cet argent a été trouvé dans l’appartement de ma sœur, je n’y ai jamais été. Je n’ai aucun rapport avec cet argent», se défend le colonel.

Il était sous-entendu que le milliardaire clandestin luttait contre la corruption en Russie. Il a occupé le poste de vice-diricteur de «la direction principale de la sécurité économique et de lutte contre la corruption».

Dmitri Zakhartchenko Source: Sputnik
Dmitri Zakhartchenko

Que peut-on faire avec cet argent ?

Pour permettre aux Russes de se faire une idée de l'ampleur de la somme découverte, certains médias russes ont estimé ce que l’on pouvait faire avec neuf milliards de roubles. Jugez en vous-même, cette somme pourrait être dépensée pour :

  • le salaire moyen mensuel de 250 000 Russes
  • construire 30-40 garderies
  • le budget de la capitale administrative de Ryazan
  • lancer quatre fusées Soyouz 2.1b dans l’espace
  • soigner 32 000 malades du cancer
  • construire 12 centres sportifs

Le colonel de police est accusé d'avoir accepté des pots-de-vin, d’abus de pouvoir et d’entrave à la justice. Il a été arrêté le 10 septembre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales