Des avions de reconnaissance américains s'approchent à nouveau des côtes russes

© Wikipédia

Deux avions de patrouille de la marine américaine Boeing P-8 Poséidon, conçus pour détecter et détruire les sous-marins, se sont à nouveau approchés du territoire de la Russie en mer Noire, le 10 septembre, rapporte l'agence Interfax.

Selon les informations diffusée par les médias, des avions bombardiers de sous-marins sont partis à quatre heures d'intervalle de la base aérienne de Singonella en Sicile, pour accomplir une mission aux abords de la péninsule de Crimée. 

Plus tôt cette semaine, l'aviation américaine avait déjà réalisé plusieurs vols de reconnaissance à proximité des frontières russes en mer Noire. Le 9 Septembre, deux autres P-8 Poséidon, ainsi que des avions de reconnaissance stratégique de l'US Air Force RC-135 s'étaient déjà approché des côtes de la Crimée, après avoir décollé de la base de Souda Bay, en Crète.

La veille, le 8 septembre, quatre avions de reconnaissance américains s'étaient aussi approchés de la frontière russe. L'un d'eux s'était même retrouvé à moins de 70 km de la base de la flotte russe de la mer Noire. Deux avions russes SU-27 avaient alors été envoyés pour les intercepter.

Selon les experts militaires, les troupes américaines cherchent à voir de plus près comment se déroulent les grandes manœuvres militaires russes intitulées Caucase-2016 et qui se déroulent sur ​​les territoires de la Crimée, de Krasnodar dans le Sud de la Russie, dans les eaux de la mer Noire et celles de la mer Caspienne.

Lire aussi : Incident en plein ciel : mais qu’est venu chercher l’avion espion américain au large de la Russie ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales