Des SU-27 russes interceptent encore des avions espions américains au-dessus de la mer Noire

Des SU-27 russes interceptent encore des avions espions américains au-dessus de la mer Noire Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Des avions espions ont été repérés près de la frontière russe, le 7 septembre, alors qu'ils volaient avec leur transpondeur éteint. L'interception s'est déroulée selon les règles internationales, rapporte le ministère russe de la Défense.

Dans un communiqué diffusée le 7 septembre, le ministère russe de la Défense explique avoir dépêché des Su-27 en direction d'appareils américains P-8 Poseidon qui ont «à deux reprises essayé de s'approcher de la frontière russe au-dessus de la mer Noire sans que leurs transpondeurs soient branchés».

Les pilotes russes ont agi en conformité avec les règles internationales en vigueur lors de tels incidents, a déclaré Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense. Les chasseurs russes Soukhoï ont décollé depuis leur base, en Crimée, et la procédure a duré 19 minutes.

C'est la deuxième fois dans la même journée qu'un tel incident se produit. Dans la matinée, un autre avion américain avait ainsi été intercepté, alors qu'il survolait lui aussi la mer Noire, à proximité de l'espace aérien russe en Crimée. L'incident a été confirmé par les autorités des Etats-Unis.

Des interceptions «dangereuses» ?

Le Pentagone avait toutefois qualifié l'interception russe de «risquée et peu professionnelle». Toujours selon les Etats-Unis, l'avion espion, dont le transpondeur était éteint, procédait à une simple mission de reconnaissance de «routine» pour collecter des renseignements. Lors de l'interception, les avions russe et américain auraient frôlé la collision, s'approchant l'un de l'autre à moins de trois mètres.

L'armée russe doit engager dans le courant du mois de septembre des exercices militaires d'envergure, intitulés «Caucase 2016», dans la région. Et selon la Russie, les avions de l'OTAN ont déjà tenté de mener des opérations de renseignement.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix