L'Ecosse se prépare à un nouveau référendum sur l'indépendance

Le première ministre écossais Nicola Sturgeon.© Andy Buchanan Source: AFP
Le première ministre écossais Nicola Sturgeon.

Deux ans après l'échec du référendum sur l'indépendance, le gouvernement écossais a fait savoir, le 6 septembre, qu'il allait s'atteler aux préparatifs nécessaires pour organiser un nouveau vote, dans la foulée du Brexit.

Les indépendantistes écossais n'ont pas dit leur dernier mot ! Le Premier ministre d'Ecosse, Nicola Sturgeon, a en effet annoncé mardi 6 septembre que son gouvernement allait préparer les mesures nécessaires pour l'organisation d'un nouveau référendum sur le statut de la nation écossaise au sein du Royaume-Uni, a rapporté l'agence Reuters. La responsable de l'exécutif s'exprimait, alors, devant les élus du Parlement écossais, à Edimbourg.

La semaine dernière, Nicola Sturgeon avait annoncé que son parti, le SNP (Parti national écossais), allait lancer une enquête auprès d'au moins deux millions d'Ecossais sur la question du maintien de l'Ecosse au sein du Royaume-Uni.

En se penchant sur le processus de mise en place du référendum, le gouvernement écossais se dit prêt à le déclencher de manière immédiate, dans le cas où les résultats la consultation qu'il s'apprête à lancer étaient favorables à l'indépendance.

 

Le désir d'indépendance boosté par le Brexit

Après le refus des Ecossais de tourner le dos au Royaume-Uni lors du référendum de septembre 2014, les militants du SNP espèrent que le Brexit – la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, votée par les Britanniques en juin dernier – aura changé la donne auprès de l'électorat. Les Ecossais avaient, en effet, majoritairement voté en faveur d'un maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne.

Les plus récents sondages, néanmoins, placent toujours le nombre de partisans du statu quo légèrement au-dessus de celui des indépendantistes.

Lire aussi : La Police d'Ecosse ajoute l'option d'un hijab assorti à son uniforme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales