La Police d'Ecosse ajoute l'option d'un hijab assorti à son uniforme

© capture d'écran : The Scotsman

Seuls 175 des 17 000 officiers de police écossais proviennent d'une minorité. Pour attirer plus de femmes musulmanes dans ses rangs et mieux refléter la nouvelle diversité ethnique de la population, la police a ajouté un hijab à son uniforme.

Le nouvel ajout fut annoncé récemment par l'Autorité des Forces policières, dans une rencontre avec le public à Glasgow et fait partie de leur Work Force Diversity Strategy (Stratégie pour la diversité dans les forces policières), visant à encourager les «gens issus de groupes sous-représentés, parmi ceux considérant le métier de policier». 

Le directeur des ressources à la Police d'Ecosse, Peter Blair, ajoute que cette décision vise à briser des «barrières inutiles» affectant beaucoup le recrutement et il souhaite appliquer les bonnes pratiques observées chez les corps policiers à travers le monde, rapporte le journal Scotsman. Pour le moment, les officières désirant porter un foulard doivent demander la permission à leur supérieur, qui serait manifestement un homme «blanc», puisque seulement un poste sur cinq des grades supérieurs est comblé par une femme. Le prototype du hijab devra maintenant être approuvé par le Groupe de Travail pour la Standardisation des Uniformes. La nouvelle a soulevé quelques sarcasmes du public sur Twitter.

«Bienvenue en Ecosse. Montagnes, lacs et traditions», a ironisé une personne. «La Suède fait de la ségrégation dans ses piscines et l'Ecosse introduit le hijab dans ses forces policières», a noté un autre internaute.    

Présentement, seul 1% de la police écossaise est issue de la diversité, comparativement aux 4% de la population totale. Dans les villes, les communautés ethniques comptent jusqu'à 12% à Glasgow et 8% à Edimbourg et Aberdeen.

Avec seulement 2,6% (127 personnes) des nouvelles candidatures provenant des minorités non-blanches en 2015, les forces de l'ordre devraient recruter 650 personnes pour mieux refléter la diversité de la population écossaise, un objectif non-atteignable selon les autorités de la police. De plus, cette situation empire de manière exponentielle, puisque les minorités ethniques ont doublé depuis le recensement de 2011, et on prévoit qu'elles doubleront encore d'ici 2021.

En retard sur l'Angleterre

Cette annonce de l'ajout de l'hijab en Ecosse arrive 15 ans après que la Police Métropolitaine de Londres a accordé la permission à ses officières de le porter. Cependant, la diversité du corps policier de l'Angleterre n'offre pas un meilleur reflet de sa population, puisque les dernières statistiques montrent une forte surreprésentation des officiers blancs, en opposition à une sous-représentation de tous les groupes minoritaires.   

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales